Toujours des craintes liées à la sécurité des achats en ligne

Une carte peur bleue 29
paypal sécurisé https La cinquième journée Safer Internet (un internet plus sûr) est prévue le 12 février prochain. Il s’agit une fois encore de sensibiliser les citoyens aux dangers du net, dans le cadre d’un projet mené par Insafe et la Commission européenne.

À cette occasion, Eurostat, l’Office statistique des Communautés européennes, publie une série de statistiques relatives aux achats en ligne et à la sécurité. Les données ont été glanées entre 2006 et 2007 auprès des ménages et des particuliers européens. Des questions sensibles puisque le sentiment d’insécurité sur les transactions en ligne a pour contrepartie première de plomber les activités commerciales en Europe.

Les craintes liées à la sécurité des achats en ligne

Si les Européens achètent plus en ligne (24% en 2006, 30% en 2007), nombreux ont encore des craintes liées à la sécurité des achats. En 2006, 12% des personnes (âgées de 16 à 74 ans) dans l’UE27 déclaraient ne rien acheter sur internet parce qu’elles ne souhaitaient pas communiquer leur numéro de carte de crédit ou des renseignements personnels en ligne. « Ces craintes liées à la sécurité des achats en ligne et à la vie privée étaient les plus fréquentes en Espagne (27%), en Finlande (26%) et à Chypre (20%) ».

La gestion des opérations bancaires

On constate encore de fortes divergences quant à la part des internautes utilisant des services bancaires en ligne. En 2007, cette part était la plus élevée en Finlande (84%), en Estonie (83%) et aux Pays-Bas (77%), et la plus faible en Bulgarie (5%), en Roumanie (7%) et en Grèce (12%).

Un quart des internautes déclare avoir subi une attaque de virus

« En 2007, près du quart des utilisateurs d’internet dans l’UE27 ont déclaré avoir été victimes, au cours des douze mois précédents, d'un virus informatique ayant pour conséquence une perte d’informations ou de temps », explique l’étude.

Parmi les pays les plus impactés, la palme revient à la Lituanie (41% des utilisateurs), à la Slovénie (35%) et à Malte (34%). En bas du classement, on trouve la République tchèque (7%), l’Estonie (15%) et la Suède (16%). Toujours sur ces questions de sécurité, en 2007, près d’un quart des internautes effectuait « toujours ou presque toujours » des copies de sécurité ou une sauvegarde de leurs fichiers. Ce qui laisse trois quart des internautes dépourvus en cas de pépin. « Les plus fortes proportions étant observées en Grèce (43% des utilisateurs), en France (35%) et à Malte (34%), et les plus faibles en Pologne (13%), en Estonie (14%) et en Suède (15%) » constate encore Eurostat.