La suite bureautique gratuite d'IBM, Lotus Symphony en bêta 3

Un futur véritable challenger ? 55
lotus symphonyLotus Symphony est une suite bureautique gratuite développée par IBM sur la base d’OpenOffice.org 1.1. Le choix de cette version était apparu étrange pour beaucoup, mais IBM avait indiqué que la base technique de cette version était beaucoup mieux maitrisée. Bien sûr, les prochaines versions de Symphony seront basées sur la branche 2.X d’OpenOffice.org.

Les particularités de Symphony se situent au niveau des choix opérés par IBM pour présenter une interface qui globalement tranche avec la suite dont elle est issue. Il n’existe donc pas plusieurs logiciels distincts, mais touts sont réunis dans une même interface et s’ouvrent dans des onglets. Un concept très intéressant qui présente véritablement une notion d’espace de travail. 

La bêta 2 avait ajouté la possibilité d’aller sur Internet grâce à un navigateur intégré. En fait de navigateur intégré, Lotus Symphony utilise simplement le navigateur le plus susceptible d’être présent sur une machine donnée. Sous Windows en l’occurrence, la suite utilise la version actuellement installée d’Internet Explorer (version 7 dans notre exemple).

Plus spécifiquement à cette nouvelle version, beaucoup d’utilisateurs avaient demandé que la suite devienne rapidement multilingue. C’est désormais chose faite, puisque la bêta 3 propose 24 langues différentes, dont le français. Un changement important et bienvenu. En fait, le caractère international de Lotus Symphony a été le principal point de travail de la bêta 3.

lotus symphonyBien sûr, d’autres éléments ont été améliorés ou corrigés. Par exemple, l’interface de construction des présentations a été en partie revue, avec la possibilité d’accéder plus facilement aux propriétés de bon nombre d’éléments graphiques. De même, toujours pour la partie présentation, c’est la touche F5 qui a été choisie pour devenir le nouveau raccourci de lancement des visuels. Un choix expliqué par de nombreuses demandes des utilisateurs selon IBM.

Autre nouveauté intéressante et qui manquait sérieusement : les sauvegardes automatiques, dont l’utilisateur peut changer la valeur en minutes dans les préférences. Concernant la gestion des documents, des possibilités ont été ajoutées, comme par exemple :
  • La possibilité d’exporter les présentations aux formats HTML et JPEG
  • La possibilité d’importer des documents externes dans un tableau (formats CVS, TXT, ODF et XLS)
Les performances générales de la suite ont été améliorées, jusqu’à 30 % pour le découpage de gros paragraphes dans le traitement de texte. Enfin, le panneau latéral a été renforcée en permettant l’accès à bien plus de fonctionnalités que précédemment.

La bêta 3 peut être téléchargée depuis le site officiel d’IBM, mais il faut posséder un compte (gratuit) pour s’y connecter.