Air France met le GSM en test sur un A318

Y a-t-il un portable dans l'avion ? 86
airfrance Lorsque l’on prend l’avion, on a souvent le réflexe d’éteindre son téléphone mobile et autres appareils électroniques. Il est interdit de servir de certains objets dans un avion, mais les choses devraient évoluer dans les prochaines années, notamment grâce à certains projets pilotes qui sont actuellement en train d’être menés.

Une première pour la compagnie aérienne

L’un de ces projets est conduit par Air France. L’un des A318 de la société française, qui ne voyage qu'à travers l'Europe, dispose d’une antenne GSM. Cette « tour GSM » est intégrée directement dans l’appareil pour récupérer les ondes et communiquer vers les terres via un satellite. Cependant, le service équipe actuellement un seul et unique avion.

Attention, car les communications prises en comptes ne sont pour l’instant pas vocales. Seuls sont autorisés :
  • Les SMS et MMS (envoi et réception)
  • Les courriers électroniques via les téléphones mobiles (envoi et réception)
En fait, les passagers ne sont pas au courant que le service est présent dans l’appareil. Ils le découvrent s’ils lisent la notice qui est déposée dans la pochette des sièges, puis par une annonce qui est faite par le personnel à bord de l’appareil. « Air France invite ses passagers à se prononcer sur cette démarche et recueille leurs observations grâce à un formulaire d’une vingtaine de questions. » indique la société.

airfrance gsm airfrance gsm

Une chose pourtant si simple au sol

Comment cela marche exactement ?
  • Dans un premier temps, tous les téléphones mobiles des passagers trouvent automatiquement l’antenne présente dans l’avion et s’y connectent. La proximité de l’appareil réduit au maximum les émissions des téléphones, qui ne représentent alors plus aucun danger.
  • L’envoi et la réception des SMS, MMS et courriers électroniques sont assurés par un modem qui transmet le flux vers l’antenne puis vers un satellite. Ensuite, les données sont échangées avec une station au sol
  • La composition du numéro de téléphone varie légèrement, car le premier zéro doit être remplacé par le préfixe téléphonique international (00 33 pour la France)
  • Les tarifs pratiqués correspondent à ceux que l’on constate quand l’utilisateur est à l’étranger. Ils dépendent donc de l’opérateur.
airfrance gsm airfrance gsm

Six mois de test avant de juger l'efficacité

La phase de test en cours va durer environ six mois. Au bout de ce laps de temps, Air France va consulter et compiler l’ensemble des commentaires et appréciations laissés par les usagers. Les décisions futures se feront donc d’après la satisfaction des usagers, pour déterminer si des tests supplémentaires sont nécessaires ou si la méthode est déjà suffisamment stable et performante.

airfrance gsm

Le système de téléphonie embarquée est conçu par OnAir et est certifié par l’EASA (European Aviation Safety Authority). Il se met en route à partir de 3000 mètres d’altitude mais ne peut être utilisée qu’après l’extinction de la nouvelle consigne lumineuse, quand l’avion atteint sa vitesse de croisière.

Benoit Debains, président d’OnAir, se félicite du travail accompli : « Nous sommes ravis qu’Air France soit la première compagnie aérienne à utiliser le système de téléphonie embarquée Mobile OnAir sur des vols internationaux. C’est une étape importante dans l’introduction d’une nouvelle génération de services à bord et nous sommes confiants que cette expérimentation va définir les futurs standards en termes de communications passagers à bord ».

Orange, Bouygues et Sfr sont partenaires d’OnAir en France pour ce projet. Pourra-t-on demain utiliser indifféremment nos téléphones mobiles et Internet sans contrainte ?