Opera attaque Microsoft pour abus de position dominante

Opera a déposé plainte contre Microsoft pour abus de position dominante. La société, qui édite un navigateur du même nom, profite de la jurisprudence créée en septembre par la justice européenne qui avait confirmé une décision de 2004 de la Commission concernant Microsoft.

Le géant du logiciel avait écopé d'une amende record de 497 millions d'euros et avait finalement refusé il y a trois mois de faire appel. Le jugement a créé un courant favorable pour ce type de plainte, et Opera vient de s'engouffrer dans la brèche. Elle accuse Microsoft d'abuser de sa situation dominante dans le marché des systèmes d'exploitation pour imposer son navigateur Internet Explorer.

europe Non seulement Opera reproche au géant de fournir Windows avec Internet Explorer, mais également de ne pas permettre une interopérabilité complète des navigateurs tiers avec le système d'exploitation. La demande d'Opera est donc simple : désolidariser définitivement Internet Explorer de Windows. Si cette solution n'est pas retenue, Opera demande que soit permise la pré-installation de navigateurs tiers.

Gageons que Microsoft sera plus encline à préférer la seconde solution, bien moins contraignante que la première. Peut-être d'ailleurs le géant était-il au courant des intentions d'Opera car Internet Explorer 7 n'est pas présent dans le Service Pack 3 de Windows XP, alors qu'il était pourtant disponible dans Windows Update comme mise à jour critique.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !