Free démocratise l'IPv6 à tous ses abonnés dégroupés [MAJ]

Très attendu, le protocole IPv6 devient enfin réalité chez Free à partir d'aujourd'hui. Successeur de l'IPv4, critiqué pour ses limites dans le nombre d'adresses différentes disponibles (notamment en Europe et en Asie), au point que sa saturation est prévue pour 2010, l'IPv6 devrait permettre à tous les Français de se doter d'une IP fixe propre, et ce pour tous leurs appareils.

Après de récentes phases de tests, Free passe donc à la vitesse supérieure en proposant l'IPv6 en natif, alors que de nombreuses rumeurs faisaient état d'un coût trop élevé pour le concurrent d'Orange et Neuf Cegetel. Il n'en est donc rien. Free est ainsi le premier fournisseur d'accès à internet français grand public à offrir un tel protocole en natif, alors que d'autres fournisseurs, Nerim notamment, proposent l'IPv6 nativement aux entreprises depuis quelques années déjà. Free ne devrait cependant pas rester seul bien longtemps.

Iliad, sa maison-mère, explique que « cette nouvelle génération du protocole Internet (IP), appelée à se généraliser dans les prochaines années, est supportée de façon native et sans qu’aucune configuration spécifique ne soit nécessaire dans la dernière version des systèmes d'exploitation : Windows Vista, Mac OS X, Linux. Cette nouvelle connectivité cohabite avec l’IPv4 déjà présente et permet à chaque équipement connecté à Internet (ordinateurs, pda, téléphones, imprimantes, etc.) de se voir affecter sa propre adresse IP ».

Concrètement, Free compte fournir à partir d’aujourd’hui environ 264 adresses IP, soit 18 446 744 073 709 551 616 ou 18,45 trillions environ d'adresses à chaque abonné. Accessible avec les Freebox v4 et v5 dans les zones dégroupées, la connectivité IPv6 est disponible « après activation de l’option dans l’interface de gestion sur www.free.fr ».

Les avantages de l'IPv6, outre son plus grand nombre d'adresses, est une sécurité accrue, une simplification des usages, autant pour l'abonné que le fournisseur d'accès, ou encore une gestion du multicast plus aisé. France Télécom résume brièvement sur son site les intérêts de l'IPv6. L'université de Pau propose pour sa part un dossier plus complet sur le sujet.

MAJ : l'activation sera possible à partir de 18h dès ce soir nous confie Free.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !