L'Eee PC 8G serait moins évolutif que le 4G

ou quand 4G de plus éloigne du .G 40

Disponible à Taiwan et aux États-Unis, l'Eee PC d'ASUS arrivera en France le 23 janvier prochain pour la modique somme de 299 euros. Il ne s'agit cependant que de la version dite 4G, qui intègre comme son nom l'indique 4 Go de mémoire flash (SSD) en guise d'espace disque, ainsi que 512 Mo de mémoire vive. Mais une autre version de l'Eee PC, dite 8G, devrait envahir le monde dans les semaines et mois à venir.

D'ores et déjà vendu sur eBay par un Taiwanais pour environ 350 € (sans frais de port), l'Eee PC 8G de couleur blanche – en attendant la noire – dispose, vous l'aurez deviné, de 8 Go de mémoire flash (SSD), ainsi que d'1 Go de RAM DDR2. Le reste est identique (Wifi 802.11 b/g, Webcam, Port Ethernet 10/100 Mbps, etc.). Seule une souris blanche accompagne le dernier bébé d'Asus, contrairement au 4G.

Asus Eee PC 8G Asus Eee PC 8G

Cependant, l'Eee PC 8G n'est pas un 4G à la mémoire (flash et RAM) doublée. Son vendeur sur eBay l'a ainsi désossé sur le forum d'Eee User, et a rapidement remarqué que les 8 Go de SSD occupaient une place bien différente des 4 Go de SSD de son grand frère. Les 8 Go sont en effet situés sur une carte Mini PCIe de marque ASUS. Cette dernière occupe donc le slot Mini Card PCIe de l'Eee PC, alors que le 4G embarquait sa mémoire flash directement sur la carte-mère. Les dernières versions du 4G n'ont cependant plus ce fameux port Mini PCIe.

Cette différence peut paraître dérisoire pour le grand public. Que la mémoire soit sur la carte-mère ou sur une carte Mini PCIe, peu importe, tant que l'Eee PC fonctionne. Mais le port Mini PCIe était pour de nombreuses personnes synonyme d'évolution, les 4 ou 8 Go d'espace étant un "facteur limitant" pour qui veut dépasser le cadre strict du surf sur le Web et d'une utilisation basique d'un ordinateur, tout portable qu'il soit.

Asus Eee PC 8G

Après avoir eu vent de ces informations, les bidouilleurs vont donc réfléchir à deux fois avant de s'attaquer au 8G. Tout dépendra en fait de son prix. Si ce dernier est trop élevé, le 4G aura clairement leur faveur, puisqu'il est tout à fait possible pour quelques dizaines d'euros de rajouter soi-même de la mémoire (flash et RAM), pour des performances plus ou moins intéressantes toutefois, selon la qualité des modules achetés.