Nokia : Ogg propriétaire et recommandations du W3C

W3CNokia vient de produire un document intéressant portant sur les recommandations lancées par le World Wide Web Consortium (W3C) sur le sujet de la vidéo sur le web. Il s’agit clairement d’un sujet à polémique pour le constructeur de téléphones portables, car les recommandations du W3C pourraient ne pas être en phase avec l’industrie.

Pour Nokia, les futures recommandations du W3C doivent absolument tenir compte des solutions propriétaires existantes ainsi que de la vidéo en streaming. Puisque l’ensemble du travail se fait sur la construction de la version 5 de HTML, la réflexion doit se porter vers d’autres usages de la vidéo comme les services de télévision par Internet, mais également considérer l’avenir pour préparer les solutions de demain.

Nokia N95 Nokia recommande la prudence au W3C en lui demandant de ne pas se concentrer sur la conception de protocoles de transmissions de contenus et encore moins sur les codecs vidéo. Un travail qui devrait être laissé, selon le constructeur, à l’IETF par exemple. Le travail du Consortium est décrit comme « juste » mais il ne devrait pas « interférer avec les technologies d’un autre écosystème qui suit des contraintes commerciales radicalement différentes ».

Ce que reproche Nokia au W3C est d’ailleurs clairement concentré dans cette dernière phrase : le manque de compréhension et d’alignement avec les écosystèmes existants. Il existe environ un milliard d’ordinateurs reliés à Internet et le nombre d’appareils mobiles capables d’accéder au web dépasse déjà ce nombre. Nokia indique qu’on se trouve uniquement à la frontière de ce qu’il va être possible de faire, même si le marché du contenu multimédia pour les mobiles n’est guère développé.

internet Il est vital pour le constructeur que le W3C recommande une solution en phase avec l’ensemble du parc existant. Et cette recommandation tient au fait que l’organisme a décidé d’appuyer le codec Ogg comme format de vidéo standard à utiliser sur le web. Mais là où Nokia fait une grosse erreur qui casse quelque peu son argumentaire, c’est sur un adjectif accompagnant la mention de l’Ogg : propriétaire.

Le constructeur parle donc de ce codec libre comme étant propriétaire, ce qui biaise quelque peu le fonctionnement de sa diatribe sur l’inadéquation de cette solution face au marché. On peut faire abstraction de cette mention et comprendre néanmoins où Nokia veut en venir : l’Ogg n’est exploité pratiquement nulle part, ni sur le web, ni dans tout ce qui touche à la vidéo en général. S’il s’agit de la recommandation officielle du W3C, alors Nokia ne la suivra pas.

Mais alors, que faire ? Nokia propose trois solutions que le W3C pourrait envisager quant à son positionnement sur les codecs vidéo :
  1. Laisser le marché utiliser les codecs qu’il souhaite. Malgré les apparences, le constructeur indique que cela ne réduit pas l’interopérabilité car le marché se concentre rapidement pour créer des convergences telles qu’avec le MPEG-2 ou le H.264
  2. Recommander officiellement des codecs audio et vidéo dont tous les brevets sont expirés ou sont en passe de l’être, comme le H.261. Ce choix se heurte malheureusement à la considération de l’Ogg comme un format propriétaire
  3. Recommander officiellement une liste de plusieurs codecs
Reste à voir maintenant si le W3C va tenir compte de cet avis.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !