Les acteurs du Web 2.0 se regroupent et créent l'ASIC

ASICs trouve chaussure à son pied 18

Dailymotion accueilCinq géants du web français viennent de créer l'ASIC, l’Association des Services Internet Communautaires. Composée d'AOL, de Dailymotion, de Google, de PriceMinister et de Yahoo, en attendant de nouveaux arrivants, l'ASIC se veut être « la première organisation française qui regroupe des sociétés de premier plan du web 2.0 et qui vise à promouvoir le "nouvel" Internet ». En somme, une nouvelle association afin de peser lors de futures négociations (comme la Mission Olivennes), à l'instar de l'AFA, l'Association des Fournisseurs d'Accès et de Services Internet.

« En tête de l’Europe en termes d’investissements dans le web 2.0 » explique le communiqué de l'ASIC, la France se dote donc d'une association mêlant trois filiales françaises de géants américains (AOL, Yahoo et Google) et deux « jeunes pousses françaises », à savoir Dailymotion et PriceMinister.

Les objectifs de l'ASIC sont les suivants :

  • Promouvoir les fondements et les valeurs de l’Internet nouvelle génération (démocratisation de la communication, liberté d’entreprendre, modèles collaboratifs)
  • Mettre en avant les opportunités qu’offre le web 2.0 pour l’économie et la culture française
  • Faire comprendre les modèles techniques et économiques aux consommateurs, aux pouvoirs publics ainsi qu’aux acteurs économiques et culturels
  • Responsabiliser les internautes et mieux protéger les enfants
  • Définir des bonnes pratiques notamment dans le domaine de la protection des données personnelles et de la protection de l’enfance, et promouvoir la transparence et le choix vis-à-vis des utilisateurs
  • Continuer à lutter contre le piratage, la contrefaçon, et les abus de la liberté d’expression
  • Contribuer à l’émergence de nouveaux modèles.

À la question « comment comptez-vous « responsabiliser » les internautes ? » posée par notre confrère Les Écrans au cours d'une interview avec Giuseppe de Martino – co-Président de l’ASIC et Directeur Juridique et Réglementaire de Dailymotion – ce dernier a expliqué que sa plateforme proposera aux internautes « des vidéos pédagogiques » et « des événements au cours de l’année pour leur apprendre les bons réflexes ».

Délaissés lors de la concertation de la Mission Olivennes (voir notre actualité), Dailymotion et Google (et donc YouTube) n'ont pas signé l'accord Olivennes pour une raison simple explique Giuseppe de Martino : « Il y a eu un système de transmission des documents difficile qui fait qu’on a reçu le texte la veille de la signature, et surtout il stipulait, ce qu’on a compris, comme l’obligation de passer à une modération à priori. Ce qu’on refuse ».

Enfin notons la présence du site internet LASIC.fr. Le nom de domaine appartient bien à l'Asic, et plus précisément à Giuseppe de Martino, mais comme vous pouvez le remarquer, le site web n'a pas encore été mis en ligne. À moins que ce ne soit du web 0.0.

MAJ : le site est cette fois bel et bien en ligne.