Intel retarde ses nouveaux Penryn quad core à cause d'un bug

C'est contagieux, maintenant ? 79

PenrynHier, Intel a annoncé à l'ensemble de ses partenaires avoir découvert un bug au sein de ses processeurs Yorkfield (Penryn à quatre coeurs) qu'ils n'avaient pas détecté jusqu'à lors, et qui n'a été rencontré qu'en laboratoire dans des cas assez précis.

C'est l'intégrité du signal au niveau du FSB qui serait en cause, et qui nécessiterait une nouvelle révision de la puce pour être corrigé. Ainsi, le fondeur a donc décidé de retarder la sortie de ses nouveaux modèles d'un bon mois.

Selon un représentant du géant de Santa Clara, interrogé ce matin, les Wolfdale (dual core)  ne sont pas touchés, et devraient donc être mis sur le marché dès la mi-janvier.

QX9770 PenrynIl en serait de même pour les différents modèles de processeurs Xeon, d'après les tests des ingénieurs de la marque, du fait de l'utilisation de chipsets spécifiques, et d'une communication via le FSB légèrement différente.

Nous tenterons d'en savoir un peu plus sur le sujet dans les jours à venir.

Après le problème d'AMD et ses Phenom et ce souci du côté de chez Intel, les grands noms du monde des processeurs semblent manquer de chance en cette fin d'année.

Ils auront tout de même l'avantage d'avoir communiqué assez rapidement sur le sujet, ce que l'on ne pourra pas leur reprocher.