DGCCRF : ne fondez pas devant la vente à la boule de neige

Des pyramides toutes en carton 58
Les systèmes de vente à la boule de neige sont légion sur Internet et de nombreux consommateurs ont été ou seront un jour ou l’autre confrontés à la tentation et l’illusion de l’argent facile.

La technique, sous des scénarios sans cesse réinventés, repose toujours sur le même mécanisme : on offre un avantage (bien, service) à un acheteur, avantage conditionné par le recrutement d'autres acheteurs.

Sclérose de la pyramide

On fait espérer alors à l’acheteur direct des gains financiers résultant d'une progression géométrique du nombre des personnes recrutées. En réalité, au bout de quelques générations, tout le système se sclérose puisque la pyramide exige le recrutement de centaines de milliers de personnes pour continuer à prospérer. Le seul avantagé, au final, est celui placé au sommet.

vente boule de neige

Depuis 1953, ces ventes ne sont plus rangées parmi les escroqueries mais considérées comme une infraction spéciale. Les personnes qui développent ou se lancent dans ce type d’activités s’exposent à une sanction de 4 500 euros d’amendes et d'un an de prison, en sus de l’obligation de remboursement.

Freiner les kits de démarrage

La Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraude (DGCCRF) vient de publier un communiqué contre cette pratique. L’intervention a été motivée par l’essor de sites proposant des « kits de démarrage d’activité » : « Certains consommateurs à la recherche d’un revenu complémentaire se connectent sur des sites qui proposent de créer sa propre activité en ligne à partir d’un « kit de démarrage » qui coûte entre 10 et 25 euros (à régler par Paypal). Ce kit sert à construire un site permettant de revendre le même kit et de gagner la somme investie par commande et ainsi de suite » explique dans un message d’avertissement la DGCCRF.

Dans le kit, des e-books de conseils et la marche à suivre pour trouver un hébergeur gratuit, reproduire le site « gagnez X € par mail », tout en introduisant une adresse Paypal personnelle pour recevoir les paiements sécurisés. On y trouve encore des conseils pour promouvoir le site, passer des annonces gratuites, ou payantes, de type « Gagnez X € par mail. Travail 100% internet avec votre PC ».

« Ce type de vente est interdit par l’article L-122-6 du Code de la consommation qui réprime les ventes dites à la boule de neige » conclut sans mal la DGCCRF.