Et si Mac OS X exécutait un jour des applications Windows ?

Mauvais choix d'actualité pour un vendredi soir 304
leopardOn peut reconnaître déjà à Apple une certaine capacité à nous étonner. Toutefois, un message posté récemment par un développeur de Wine soulève un point intéressant : la capacité de Leopard à pouvoir charger les fichiers de type PE tout en cherchant les DLL associées.

Bon, si la dernière phrase ne vous paraît pas claire du tout, détaillons un peu. Qu’est-ce qu’un fichier de type PE ? Il s’agit d’un format de fichier binaire informatique utilisé pour l'enregistrement de code compilé, développé par Microsoft pour les fichiers exécutables portant entre autres les suffixes EXE, OCX, DLL et CPL.

Aux côtés du fameux projet Marklar qui avait tant fait parler de lui pendant des années et qui s’était révélé être un Mac OS X compilé pour fonctionner sur les processeurs Intel, certains ont peut-être entendu parler de la Yellow Box. Cet autre projet avait a priori pour objectif initial de faire fonctionner des applications Mac OS sous Windows, comme un pont jeté entre deux systèmes n’ayant pas le moindre rapport.

On ne sait pas ce qu’est devenu ce projet, mais on sait en revanche que la venue des processeurs Intel a bien plus changé la donne de la partie logicielle qu'on ne pourrait le croire de prime abord. Et un développeur travaillant sur Wine, Steven Edwards, indique avoir trouvé un composant capable de charger les fichiers de type PE qui tenterait de trouver les DLL associées. Cette fonction n’est pas documentée, et elle semble avoir été dissimulée par Apple.

Toutefois, malgré les possibilités que cela suppose, il faut raison garder et tête froide conserver. La présence de ce composant pourrait n’être liée qu’à l’utilisation de l’EFI en remplacement du BIOS. L’EFI ayant été très largement développé avec la participation de Microsoft, ses spécifications lui permettent d’exécuter les fichiers de type PE. Peut-être après tout qu’il ne s’agit que d’un meilleur support de l’EFI.

Quoi qu’il en soit, la découverte soulève bien des questions, qui font d’ailleurs dire à nos confrères d’Ars Technica que Mac OS X pourrait être capable bientôt d’exécuter des applications Windows, et à Steven Edwards que ce sont les prémices d'un sous-système Win32.

Diantre.