Dell aurait vendu 40 000 ordinateurs équipés d'Ubuntu

130 000 personnes avaient voté en faveur de la distribution Linux 153
Ubuntu LogoOn se souvient de la relativement récente décision de Dell de vendre des machines basées sur la distribution GNU/Linux Ubuntu. Une décision qui avait été précédée par des mois de débats et de prise de température pour tester l’idée. Plus de 130 000 votes avaient positionné Linux comme une solution viable sur les systèmes Dell, et le constructeur avait fini par donner au projet une dimension concrète.

Après avoir lancé plusieurs machines fixes et portables accompagnées d’Ubuntu, aucun chiffre n’a été communiqué sur le succès de l’opération jusqu’à présent. Tandis que Dell se refuse toujours à donner des informations précises sur le sujet, plusieurs sources parlent désormais de 40 000 machines au total, ce qui inclut les machines de bureau et les ordinateurs portables.

Dell Logo Ubuntu n’est pas le premier système Linux que Dell a décidé de vendre. La firme fournit après tout des serveurs sous Red Hat depuis des années. Par contre, si le chiffre de 40 000 machines se confirme, on ne peut pas parler de succès flamboyant, d’autant que le constructeur vend tout de même dix millions de machines par trimestre en moyenne.

Il y a plusieurs années, Dell avait annoncé que si l’opération réalisée autour de Red Hat affichait de bons résultats, elle serait étendue à d’autres gammes. Cela n’a pas été le cas et on peut se demander désormais si les ventes de machines sous Ubuntu sont assez significatives pour retenir l’attention du géant du PC.