Windows Live Messenger 9.0 luttera contre le SPIM

Plus aucun secteur n'est épargné décidément 100
wlm live messengerOn sait que Microsoft travaille actuellement sur la version 9.0 de Windows Live Messenger. Entre autres nouveautés, le protocole de communication héritera d’Office Communications Server et sera le même que dans la version 7.0 de Messenger pour Mac. Un grand pas pour les utilisateurs qui pourront communiquer sans frontières avec du texte, de l’audio et de la vidéo entre les plateformes Windows et Mac OS X.

Le spam des messageries instantanées

Windows Live Messenger 9.0 intègrera un mécanisme de défense contre le SPIM, acronyme signifiant « Spam over IM ». Il s’agit de combattre le problème des utilisateurs qui envoient des messages à caractère publicitaire et/ou dangereux à des listes de contacts. Le problème devient parfois sérieux quand les informations d’un véritable compte sont utilisées pour envoyer ce type de message. Dans ce cas, les utilisateurs peuvent être aisément bernés car le message vient d’un de leurs contacts.

La prochaine mouture du logiciel contiendra donc une nouvelle fonction qui va permettre de signaler un spammeur. Cette fonctionnalité existe déjà sur la première version bêta envoyée à un groupe de testeurs privés jeudi dernier. Lorsqu’un utilisateur est ennuyé par du spam, il peut générer un rapport qui sera alors envoyé à Microsoft pour investigation. La multiplication des rapports sera un critère déterminant, pour éviter que les utilisateurs utilisent cette fonction à tort et à travers.

windows liveDes listes noires pour tenir éloignés les spammeurs

L’ensemble des rapports servira à créer des listes de spammeurs sur lesquels Microsoft enquêtera. Par ailleurs, quand un nombre de rapports atteindra un certain stade, le spammeur en question pourra être isolé et son compte placé sur une liste noire pour bloquer ses communications. Une nouveauté intéressante pour un problème pénible.

Le problème du SPIM n’est pas forcément la menace de sécurité la plus médiatisée et encore moins la plus vaste, mais elle a clairement le vent en poupe. Quand elle fonctionne, la technique consiste à envoyer des liens aux utilisateurs connectés afin de les inviter par des moyens détournés à visiter un site web. Là, une page spécialement conçue tentera d’installer un malware en utilisant une faille que l’utilisateur n’aura pas corrigée (système non mis à jour).

D'autres nouveautés à venir

En dehors du SPIM, quelques autres nouveautés font leur apparition dans Windows Live Messenger 9.0 :
  • MPPS (Multiple Points of Presence Support) : possibilité d’être connecté depuis plusieurs machines
  • Utilisation des GIF animés pour les avatars
  • Association d’un son unique et personnalisé à une action d’un contact
  • Les adresses web (URL) seront désormais cliquables dans le statut d’un contact
D’autres nouveautés sont à venir, mais la nouvelle version commence à peine son développement. Il faudra donc montrer un peu de patience.