Livre : la gratuité des frais de port sur Amazon.fr menacée

école élève crayon style livre cahier enseignant lLe cybermarchand Amazon offre depuis longtemps la gratuité de la livraison des commandes composées de livres, sans minimum de montant. Avec l’approche d’un nouvel orage judiciaire, le site vient d’envoyer une mailing à ses clients pour solliciter leur soutien, signée Xavier Garambois, Directeur Général de la société.

Une opération qui intervient à quelques semaines des fêtes de fin d'année et juste au moment où Amazon US lance le Kindle, son lecteur de livre électronique.

Libraires physiques vs libraires en ligne

Le fond de cette affaire repose sur la concurrence entre les libraires « physiques » traditionnels et les libraires en ligne, accessibles partout. En mai dernier, la Cour d’appel de Paris condamnait Alapage pour son système de gratuité des frais de port sur les livres. Une telle ristourne encadrée par la loi Lang, est très souvent analysée comme une vente avec prime. Cette manœuvre, qui consiste à offrir un service ou un bien concomitant à la vente, n’est autorisée que dans deux cas : lorsqu’elle est proposée par l’éditeur ou l’importateur directement, d’une part, ou si elle porte sur des livres faisant l'objet « d'une édition exclusivement réservée à la vente par courtage, par abonnement ou par correspondance », d’autre part. Dans tous les autres cas, c’est une infraction.

Vente avec prime interdite

La plainte avait été initiée par le Syndicat de la librairie française (SLF), qui reçut pour l’occasion 50 000 euros de dommages et intérêts pour concurrence déloyale.

Dans sa lettre postée ce week-end, Amazon indique : « Vous faites partie de nos meilleurs clients et nous vous remercions chaleureusement de votre fidélité. Depuis son lancement, Amazon.fr consacre toute son énergie à vous proposer la plus large offre de produits qui soit, au meilleur prix. Par exemple, nous appliquons en permanence la remise maximum autorisée de 5% sur les livres français ».

Amazon mentionne néanmoins que la « livraison gratuite est menacée » puisque le Syndicat de la Librairie Française (SLF) a intenté une action en justice contre la société basée au Luxembourg (et contre d'autres libraires sur le Net). Pour expliquer la gratuité des frais de port, Amazon.fr invoque la volonté de faciliter « la découverte des millions de livres » proposés sur son site. « Ceci autorise un accès plus facile et plus direct à la création littéraire, notamment pour ceux d'entre vous qui sont éloignés des points de vente physiques, ou qui ne peuvent s'y rendre facilement. »

L'intérêt des lecteurs

« Amazon.fr ne pense pas que cette action aille dans l'intérêt des lecteurs, ni d'ailleurs dans celui des auteurs et écrivains. Aussi allons-nous continuer à défendre vigoureusement votre droit à bénéficier de la livraison gratuite ». Ce à quoi les libraires pourront répondre que ces frais gratuits peuvent menacer leur commerce de proximité, ce qui ne répond pas à l'intérêt de ces mêmes lecteurs..

Le site n'hésite pas à sonner le tocsin par une campagne d’ampleur : « En tant que lecteur, votre opinion en la matière est très importante, et nous sommes persuadés que les libraires du Syndicat de la Librairie Française apprécieraient aussi de connaître votre avis. Si vous tenez à la livraison gratuite, merci de nous le dire et de le faire savoir au SLF. Vous pouvez ainsi envoyer votre point de vue à Amazon (pour-la-livraison-gratuite[at]amazon.xx) et au SLF (slf[at]nerim.xx) ».

La messagerie du SLF sera sans doute la première à mal supporter le flot attendu de messages avant, peut-être, les services juridiques du syndicat.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !