La RIAA poursuit 417 étudiants américains de plus

PrincetonLa RIAA continue son raid contre les étudiants indisciplinés des universités américaines. L'association de défense de l'industrie du disque vient d'envoyer une lettre de mise en demeure, proposant aux destinataires un accord à l'amiable pour éviter les poursuites en justice.

Ces étudiants sont évidemment accusés de piratage d'oeuvres musicales protégées par les droits d'auteurs. Fidèle à sa méthode, la RIAA en est à sa dixième salve de poursuites massives à l'encontre des étudiants qui téléchargent au sein de leur campus universitaire.

Chaque lettre en question est envoyée à l'administrateur de l'Université de l'étudiant en cause, il est ainsi informé des poursuites qui pèsent sur le présumé fautif, et devra faire suivre cette lettre à son destinataire final. 16 universités américaines sont touchées par cette dixième offensive postale de la RIAA, dont les deux plus prestigieuses : Princeton avec 10 étudiants concernés, et Yale avec 11 fautifs présumés. De quoi faire du bruit dans l'élite universitaire.

Il y a quelques années, la RIAA désignait les étudiants comme les meilleurs clients des maisons d'enregistrement américaines. La situation a donc bien changé, ils sont désormais les meilleures cibles des attaques antipirates de la RIAA, surtout lorsqu'ils peuvent faire l'objet de tirs groupés dans les campus.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !