Apple devient le troisième vendeur de PC des États-Unis

Les derniers résultats financiers d'Apple laissaient présager un très bon classement de la firme parmi les plus gros vendeurs de PC outre-Atlantique. Les très bonnes ventes de l'iPhone, des iPod, et la domination d'iTunes sur 85 % du marché du téléchargement en ligne américain ont tous un effet certain : renforcer les ventes d'ordinateurs Apple auprès du grand public. Et ça marche.

Aujourd'hui, Apple est considéré par les experts de Gartner Research comme le troisième plus gros vendeur de PC, comprenez « ordinateurs personnels » (Personal Computer), aux États-Unis. Gartner attribue 8,1 % de parts de marché à Apple pour le troisième trimestre 2007, tandis que les analystes de chez IDC confirment cette troisième place avec des parts de marché légèrement inférieures, de 6,3 %.

Gartner Apple

Apple reste donc loin derrière les deux géants de la vente de PC sur le territoire américain : Dell et HP, qui détiennent respectivement 29,1 et 25,7 % des parts de marché dans le pays. Mais tout de même : les résultats financiers de la Pomme au troisième trimestre ont largement dépassé les prévisions de Wall Street, avec des bénéfices en hausse de 67 % par rapport à l'année précédente, et les ventes d'iPhone se sont très bien portées, 1,39 million d'unités vendues, malgré un scepticisme majoritaire chez les experts du secteur. Comme quoi, il ne faut pas peler la peau de la pomme avant de l'avoir vendue.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !