Prison pour tentative de vol de la technologie WiBro

En Corée du Sud, un tribunal de Seoul vient d'infliger une peine de prison ferme à cinq comparses, coupable de tentative de vol de la technologie WiBro, le WiMAX mobile coréen.

WiBroLa plus lourde peine touche le cerveau du groupe, un ancien chercheur de la firme coréenne POSDATA, qui devra endurer trois ans de prison ferme pour avoir tenté de vendre la technologie WiBro à une entreprise américaine, sans aucun titre de propriété évidemment. Ses quatre complices ont récolté des peines de 18 à 30 mois de prison ferme, jusqu'à 4 ans de sursis, et entre 120 et 160 heures de travaux d'intérêts généraux.

Les cinq complices sont tous considérés responsables du vol des spécifications de la technologie WiBro, en détournant des informations stockées sur disque dur, ou interceptées par mail entre les mois de septembre et mars derniers. Selon l'accusation, ils avaient prévu de débaucher une trentaine d'ingénieurs de chez POSDATA pour compléter la technologie WiBro et la vendre 180 milliards de wons, l'équivalent de 137 millions d'euros.

Le WiBro adopté comme sixième standard 3G

Le WiBro, qui permet de bénéficier d'une connexion sans fil WiMAX à grande échelle alors qu'on se déplace à grande vitesse (120 km/h), vient d'être admis dans la norme 3G, en tant que sixième standard du secteur. La décision fut annoncée lors de la conférence 2007 Radiocommunication Assembly de Genève, jeudi dernier. Le WiBro se développe aussi pour la 4G, grâce à ses technologies OFDM (orthogonal frequency division multiplexing) et MiMo (multi input-multi output).

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !