Niklas Zennstrom confirme : eBay a payé Skype trop cher

Un soft bayé aux surenchères ? 13
Niklas Zennstrom, le cofondateur de Skype à l'origine de la création de la start-up en 2003, quitte la direction exécutive de l'entreprise pour s'occuper d'un autre projet qui lui tient à coeur, la télévision P2P nommée Joost. Avant de tirer sa révérence, il s'est exprimé sur la polémique qui intrigue actuellement eBay, le récent acquéreur de Skype.

skype primeSelon certains avis, eBay aurait payé une somme totalement surévaluée pour racheter Skype. Le site d'enchères a d'ailleurs annoncé la semaine dernière qu'il payerait 1,2 milliard de dollars de moins que le maximum potentiel de 4,3 milliards initialement prévu. La cause est le commerce même de Skype, qui s'avère beaucoup moins florissant que prévu.

Aujourd'hui, Skype ne représente que 5 % du chiffre d'affaires d'eBay, et seulement 1 % de ses 220 millions d'utilisateurs acceptent de payer pour téléphoner via le logiciel, tandis que la concurrence se trouve surtout du côté des FAI et de leurs options VoIP incluses dans leurs offres.

Niklas Zennstrom confirme clairement les impressions d'eBay lors d'une conférence en Hongrie : « Nous devions estimer le taux de croissance de la firme, et à quelle vitesse elle grandirait, mais nous avons constaté que tout était un peu surestimé. »

Le commerce de Skype croît de manière satisfaisante, mais beaucoup moins vite que prévu, selon lui. « Nous avons tapé trop haut en terme financier... Notre position sur le marché s'est renforcée... Il faut considérer la valeur à long terme de l'entreprise » ajoute-t-il.