Ask ne veut pas se laisser distancer par Google, Yahoo et Live

Après Live Search de Microsoft et Yahoo, la version française d'Ask.com vient à son tour de se transformer afin d'attirer les internautes. À l'instar de Yahoo, Ask propose par défaut un assistant (ou des suggestions) de recherche. Sa présentation est cependant bien différente des trois géants de la recherche en ligne.

Ask moteur de recherche
Trois colonnes bien distinctes pour une meilleure lisibilité.

Ask.com se divise dorénavant en trois colonnes (Ask3D), à l'instar de sa version américaine depuis quelques mois. La première, à gauche, vous permet d'affiner vos recherches (images, vidéos, blogs, etc.) et d'afficher les suggestions offertes par Ask. Ces termes associés sont situés à droite sur Live Search ou en aval sur Google et en haut sur Yahoo.

Le placement de ces données permet à Ask d'afficher dans l'intégralité de la colonne centrale les résultats de votre recherche, même si ce gain est parfois fortement réduit par les publicités situées en amont. Enfin, la colonne de droite est dévolue aux images et aux vidéos trouvées par Ask.

Ask moteur de recherche
La prévisualisation permet de voir un site avant de s'y rendre.

Mais Ask.com ne s'arrête pas là. Toujours par défaut, il vous est possible de prévisualiser chaque page (voir ci-dessus), ce que Google, Yahoo et Live Search ne proposent pas encore, du moins sans aller dans les options. De nombreux sites et blogs permettent pourtant depuis longtemps de prévisualiser les sites liés dans leurs articles.

Le moteur de recherche américain compte bien entendu des points communs avec ses trois concurrents, c'est-à-dire : dix résulats par pages, la possibilité d'utiliser le cache du moteur, le nom en bleu, la description en noir et l'adresse en vert. Des points communs presque troublants d'ailleurs.

D'autres options par défaut sont disponibles sur Ask, notamment en ce qui concerne l'espace qui vous est personnellement dédié, que vous soyez membres ou simple invité. Enregistrer des pages (tel des favoris) ou encore vérifier vos anciennes recherches (tel un historique).

La guerre des moteurs de recherche semble en tout cas plus vive que jamais, malgré la suprématie de Google en occident, surtout en Europe. Mais outre les géants du web, d'autres plus petits, Exalead par exemple, tentent de sortir du lot.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !