Microsoft publiera bientôt le code source du Framework .NET

visual studio 2008Microsoft apprendrait-elle actuellement le sens du mot transparence ? Il semble que l'idée effleure quelque peu les dirigeants de la société qui ont décidé récemment d'ouvrir une porte, ou plutôt de l'entrouvrir. Durant le mois de février, alors que seront lancés les mastodontes Windows Server et Visual Studio dans leur édition 2008, Microsoft permettra aux développeurs, pour la première fois, de visualiser le code source du Framework .NET.

C'est un grand pas en avant pour Microsoft et la transparence en général, mais un pas clairement mesuré. Car il existera bien évidemment des limites : il eût été étonnant que l'éditeur de Redmond livre le code source d'une de ses briques logicielles les plus importantes en pâture aux développeurs de tous les bords. Ce qui comprend, bien sûr, les développeurs open source.

Les parties du code du Framework .NET qui seront révélées, dans sa version 3.5, sont les suivantes :
  • .NET Framework Base Class Libraries
  • ASP.NET
  • Windows Forms
  • ADO.Net
  • XML
  • WPF (Windows Presentation Foundation)
Chacun des éléments cités verra son code intégralement publié, mais sous certaines conditions. La licence utilisée est nommée MRL pour Microsoft Reference License. Comme son nom l'indique, elle ne permet que de se référer au code, et non à l'utiliser autrement que pour avoir une meilleure compréhension des mécanismes internes du Framework .NET.
 
Outre cette limitation, une autre barrière a été mise en place. Le code du Framework pourra être accessible à la demande par les sociétés utilisant Visual Studio 2008. Les informations seront alors appelées par les utilisateurs pendant le débogage par exemple. Cependant, le code visualisé de cette manière ne peut en aucun être copié et utilisé dans un logiciel.

visual studio framework Certes, dans l'idée de Microsoft, il s'agit de montrer le travail qui a été fait et de permettre aux développeurs assez compétents pour l'aborder de visualiser le code et de mieux comprendre les rouages internes du Framework .NET. La chose est d'autant plus utile aujourd'hui que ce même Framework représente aujourd'hui, dans sa version 3, un superset regroupant des éléments aussi importants que la Windows Presentation Foundation ou encore la Windows Communication Foundation, qui sont des piliers de Vista.

On regrettera tout de même l'aspect uniquement documentaire et restrictif apposé à ce fameux code source. Contrairement au code des systèmes d'exploitation toutefois, celui du Framework .NET sera téléchargeable publiquement, la licence assurant sa défense en cas de litige. D'ailleurs, cette dernière a probablement été mise en place pour éviter que le travail des développeurs de Mono chez Novell n'en soit trop facilité. Une licence plus permissive aurait évidemment été une véritable aubaine pour le monde de l'open source.

On appréciera tout de même la possibilité de consulter le code avec n'importe quel éditeur de texte, même si Visual Studio 2008 intégrera directement la faculté de configurer automatiquement le débogueur pour télécharger et consulter le code source du Framework.

Dans le futur, Microsoft n'écarte pas l'idée de placer d'autres briques de son environnement de développement sous licence MRL. On pense notamment aux autres éléments du Framework, ou encore à Silverlight et au Micro Framework .NET.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !