Folding@Home : la PS3 aide à passer la barrière du pétaFLOP

Au moins, le projet Wanking@Home ne réclame pas de machine... 145
folding@home GPUGrande et bonne nouvelle pour le projet Folding@Home : l’apport représenté par les utilisateurs de consoles PlayStation 3 a permis de dépasser la barrière mythique du pétaFLOP, c’est-à-dire 1000 TéraFLOP (donc un million de GigaFLOP).

Un FLOP, pour Floating Point Operations per Second, représente une opération mathématique basique. La puissance que le projet vient d’atteindre correspond à une situation assez phénoménale si on la compare à quelque chose de plus humain : sans ordinateurs, le pétaFLOP serait atteint si chaque être humain sur la Terre pouvait calculer le résultat de 75 000 opérations basiques en une seule seconde.

L’arrivée de la PlayStation 3 avait déjà fait bouger le projet en amenant la puissance de calcul du processeur Cell. Désormais, on compte environ 600 000 consoles raccordées à Folding@Home. Pour Vijay Pande, directeur du projet et professeur de chimie à l’université de Stanford, le gain constaté avec la console de Sony a permis de récolter une puissance qui va bien au-delà des premiers espoirs.