Raid de police contre une usine de DVD pirates en Hollande

Flashball contre frisbees ! 44
La police fiscale et économique hollandaise vient de démanteler une usine de production de DVD pirate dans la ville de Velddriel, aux Pays-Bas.

skype pirateLe raid s'est effectué le 12 septembre dernier, en conséquence d'une plainte déposée par le groupe antipirate hollandais BREIN. L'usine avait alors été débusquée par des agents de l'IFPI, le représentant mondial des maisons d'enregistrements.

Les autorités ont saisi une presse industrielle à DVD, utilisée dans l'usine pour produire des copies pirates de films à succès, comme Die Hard « 4.0 » (dixit le communiqué de presse !), Ocean Thirteen, Evan Almighty ou Les Quatres Fantastiques 2. L'usine était alors capable de produire 900 DVD par heure, grâce à cette presse à disque. La police présume que la machine vient d'une autre usine de pression de DVD déclarée en faillite. Les autorités ont aussi confisqué d'autres CD de musique cette fois, prêts à être expédiés à des clients peu scrupuleux.

Les disques pirates produits par l'usine ne se sont pas vendus clandestinement dans les filières légales, mais directement de mains en mains aux Pays-Bas, sur des lieux de travail, dans des écoles, des bars, ou même dans la rue. Un commerce qui n'a pas échappé aux traques antipirates, et dont l'ampleur était impressionnante, puisqu'on estime qu'il était à l'origine de 10 % de la distribution de copies pirates de disques dans le pays.

John Kennedy, numéro un de l'IFPI, a qualifié ce type de piratage physique de « crime sérieusement organisé . C'est important que le public comprenne que lorsqu'il achète des produits pirates, il donne de l'argent au crime organisé qui est certainement impliqué dans d'autres activités criminelles », a-t-il ajouté.