iMac 20 pouces : les graphistes n'y trouvent plus leur compte

Chromie gnon ! 169
apple imacPetite polémique autour de la dalle 20 pouces du nouvel iMac. Il semble que pour faire tomber le prix de ses machines, Apple ait opéré certains changements qui ne soient pas du goût de tout le monde.

L’iMac, dans sa configuration de base, est une machine plutôt rentable, qui propose pour environ 1200 euros une configuration complète centrée autour d’un écran de 20 pouces et offrant un encombrement réduit du fait de l’absence de tour. Un Core 2 Duo 2 GHz, 1 Go de mémoire vive, un disque dur de 250 Go, un graveur double-couche 8X et une Radeon HD 2400XT complètent le tout.

Seulement voilà, les premiers tests de la machine ont fait apparaître que cette dalle de 20 pouces n’offre pas vraiment un rendu des couleurs à la hauteur. Après quelques recherches d’utilisateurs désireux de savoir pourquoi une telle différence s’était installée entre l’ancienne et la nouvelle gamme, il se trouve qu’Apple a fait le choix d’une dalle du type TN, et non plus IPS.

apple imac Les dalles TN disposent en général d’une réactivité supérieure à l’autre grand type de dalle, IPS. Elles sont donc plutôt utilisées par les joueurs, mais cela n’a rien d’obligatoire, notamment parce que peu se renseignent vraiment sur la technologie de la dalle qu’ils achètent. Le type TN est également beaucoup moins cher, mais affiche en contrepartie des caractéristiques techniques moindres, notamment en ce qui concerne les angles de vision et des couleurs d'une qualité inférieure.

Alors certes, les dalles TN sont plus réactives, mais le choix est-il pour autant judicieux ? On ne peut pas dire en effet que l’iMac 20 pouces soit la machine rêvée pour les joueurs, car la Radeon HD 2400XT, surtout si elle est exploitée en 1680 x 1050, montrera bien vite ses limites. À côté, les deux modèles 24 pouces disposent bien de dalles IPS et le rendu des couleurs est bien meilleur, puisque ces dernières sont codées sur 24 bits, contre 18 bits seulement pour les dalles TN.

apple imac On peut se demander quelles ont été les motivations d’Apple. Réduire simplement le prix ? Ce n’est pas tellement évident. Il y a peut-être un problème de gammes, car les iMac ont fait de la concurrence à la gamme Mac Pro pour la retouche photographique, positionnant plutôt la machine professionnelle d’Apple sur le créneau du montage vidéo. Il n’en reste pas moins que le nouvel iMac, même avec sa dalle TN, reste lui-même une bonne machine pour le montage vidéo grâce justement à une réactivité de l’écran, un processeur relativement puissant et la présence du FireWire 800.

Le problème de la luminosité est également présent, et le niveau par défaut des iMac est assez élevé. Mais quoi qu’il en soit, la plus grosse différence sera visible avec le type de dalle : TN pour les modèles 20 pouces, IPS pour les modèles 24 pouces. Le rendu des couleurs et les angles de vision seront donc bien meilleurs sur les 24 pouces, mais tout reste évidemment une question d’objectif, car les graphistes ayant des besoins poussés en fidélité des couleurs représentent une minorité dans la masse des utilisateurs.