ATI s'ouvre à l'open-source et promet de meilleurs pilotes Linux

Allelouia mes frères sans bras ! 158
AMD vient d'annoncer en grande pompe l'arrivée prochaine de nouveaux pilotes graphiques pour Linux, qui devraient cette fois franchir une étape majeure en termes de performances et de compatibilité pour les GPU Radeon d'ATI.

linuxUn domaine dans lequel ATI ne brillait pas vraiment auparavant, et AMD semble bien avoir exigé une tout autre ligne de conduite face au système d'exploitation libre concurrent de Windows. Si beaucoup se plaignaient des piètres résultats des pilotes Radeon sous Linux, cela devrait changer du tout au tout, promet AMD.

Et ce ne sont pas des paroles en l'air. Pour preuve, AMD prend soin d'ajouter directement dans son communiqué un lien vers un test des pros du domaine, Phoronix, qui ont pu essayer les prochains pilotes Linux d'ATI en constatant effectivement un gain significatif de performances pour de nombreux GPU de la marque. AMD relève jusqu'à 90 % de performances en plus dans Doom 3 et Quake 4.

Promis juré chez AMD, les prochains Catalyst 7.9 seront donc bien meilleurs sous Linux et ajouteront la gestion complète de la dernière gamme Radeon HD 2000 et de ses shaders unifiés. La firme promet aussi pour le dernier trimestre 2007 une gestion complète de l'accélération AIGLX (Accelerated Indirect GLX) pour améliorer les performances des outils de composition d'interface (Compiz, etc.).

Notez que le développement de ces nouveaux pilotes Radeon se fera en collaboration directe avec les entreprises Red Hat et Novell, ainsi qu'avec la communauté open-source.

AMD ouvre les documentations de ses GPU à la communauté open-source

Mais, mieux encore qu'un pilote propriétaire amélioré, les fans de développement sous Linux retiendront surtout l'information capitale : AMD vient de confirmer son intention d'ouvrir la documentation de son matériel à l'attention de la communauté du libre, pour ceux qui souhaiteraient développer eux-mêmes des pilotes totalement ouverts pour Radeon.

Les spécifications des GPU seront librement disponibles, ainsi qu'une structure basique de pilote logiciel (squelette de pilote). On devrait voir des pilotes 2D totalement libres pour Radeon d'ici la fin de l'année, puis des drivers 3D, mais les documentations ouvertes se limiteront au dernier GPU R500 et ses prochains successeurs.