Fibre : Free attaque Orange devant le juge de la Concurrence

Là où il y a de la gaine, il n'y a pas de plaisir 182
Free a décidé de faire la lumière sur la politique de déploiement de la fibre optique de France Télécom, et spécialement concernant l’accès aux fourreaux de l’opérateur historique. La société a porté plainte devant le conseil de la concurrence début juillet au regard des difficultés importantes qu’éprouverait Free à utiliser les centaines de milliers de kilomètres de gaines de l’administration des postes qui sont devenus propriétés exclusives de l’opérateur.

fibre optique gpon france telecom orange

La plainte est à rapprocher de la dernière consultation lancée par l’ARCEP autour des questions de la régulation du secteur de la fibre « le creusement de tranchées et le tirage des câbles jusqu'aux immeubles représentent environ les deux tiers du coût de déploiement de la boucle locale de fibre optique. Lorsque la densité urbaine décroît, les coûts de ces travaux de génie civil augmentent et deviennent rapidement prohibitifs » constatait l’autorité. Le hic est que pour emprunter ces gaines parfois vides, indiquent Les Échos, Free comme Neuf et les autres opérateurs intéressés par la fibre, sont obligés de verser jusqu’à 9 euros par mètre et par an à FT. Pour ce dernier, c’est là une rente de situation confortable. Pour les FAI locataires, un frein anti concurrentiel néfaste au développement de l’offre fibre en France.

La décision, étudiée selon une procédure dite « urgente », est attendue pour la fin de l’année. Rendue dans un sens favorable à Free, elle viendrait faire pression pour une rapide régulation de ce secteur naissant.