Licence GPL : Skype perd son procès en Allemagne

Skype lave son linge sale en public 123
SkypeLa société Skype vient de perdre en Allemagne un procès dans lequel elle était accusée de ne pas respecter la licence GPL dans sa version 2. L’objet de la discorde est un téléphone, le WSKP100, qui est fabriqué par SMC Networks à Singapour mais commercialisé par Skype également en raison de sa connectivité Wifi.

Ce téléphone contient en fait un firmware (microprogramme) contenant une version spéciale du noyau Linux. La GPL stipule qu’un produit ou un logiciel faisant appel à un code protégé par cette licence doit être obligatoirement livré avec les deux éléments suivants :
  • Une copie du code source de l’application
  • Une copie du texte de la GPL dans la version concernée
Ni le code source ni le texte de la licence ne sont fournis avec le téléphone commercialisé par Skype. C’est le groupe gpl-violations.org qui est à l’origine de la plainte. Il n’est pas question ici de sommes énormes, mais de faire reconnaître la GPL en elle-même, à savoir une licence avec laquelle on s’arrange chacun à sa manière.

Pour le moment, seul Skype a été condamné, et on ne connaît pas encore les sanctions prises contre la société en plus du respect des termes de la GPL. Le groupe gpl-violations.org pourrait maintenant se tourner vers le fabricant même du téléphone.