La Russie met fin au site AllOfMP3, sous pression américaine

Fin des soldes ! 182
L'insolent site de vente de musique en ligne AllOfMP3 n'est plus, fermé sur ordre du gouvernement russe, lui-même sous pression américaine.

allofmp3Le site russe fait l'objet d'une bataille juridique et politique depuis un bon moment maintenant. Il regroupait presque 6 millions d'utilisateurs se goinfrant de musique pour environ 15 centimes d'euros le morceau, ou parfois même moins, un tarif très bas qui faisait hurler les maisons de production du monde entier.

La RIAA et le gouvernement américain ciblent le site depuis plusieurs années, tentant de stopper ses activités, mais AllOfMP3 avait jusqu'ici bénéficié de la législation russe en la matière, très laxiste quant au piratage et au reversement des droits d'auteurs.

Dernièrement, les États-Unis ont posé la fermeture du site AllOfMP3 comme condition à l'entrée de la Russie au sein de l'Organisation Mondiale du Commerce. Une exigence que le Président Poutine a vite satisfaite pour montrer sa bonne volonté, lors de sa visite aux États-Unis durant laquelle il a pu personnellement s'entretenir du sujet avec George W. Bush.

Le Times Online a bien confirmation de la fermeture du site russe, qui devrait rapatrier ses activités sur un autre site du même genre : MP3sparks, un site justement créé par Media Service, le propriétaire de AllOfMP3, lorsque la menace de la fermeture devenait de plus en plus concrète.

AllOfMP3 était un commerce très lucratif, qui avait fidélisé plusieurs millions de clients et généré environ 30 millions de dollars de chiffre d'affaires annuel. Seul problème : sa légalité était plus que bancale au regard des règles étrangères à la Russie.