Microsoft : il y a urgence dans la lutte contre les PC zombies

europeMicrosoft a tenu récemment à Strasbourg, lors de la convention sur le cybercrime du Conseil européen, des propos qui font largement écho dans le monde de la sécurité à la tendance actuelle marquée par les éditeurs de solutions de sécurité. Lors d’une conférence européenne sur le sujet, Tim Cranton, avocat-conseil et directeur de la sécurité Internet chez le géant du logiciel, indiquait lundi que le problème des PC zombies devenait préoccupant.

L’année 2006 aura vu en effet s’effectuer une augmentation plus sensible du nombre de nouveaux PC zombies, atteignant la bagatelle de 63 000 par jour durant le second semestre, ce qui représente une hausse de 11% par rapport à l’année précédente. Ces PC zombies, préalablement infectés par des bots, deviennent pilotés à distance par des pirates qui peuvent alors les utiliser dans des buts constructifs tels que l’envoi massif de spams ou des attaques concertées par déni de service.

Selon le centre responsable des plaintes liées à Internet au FBI, l’ensemble du cybercrime engendre un coût de 200 milliards de dollars par an pour les secteurs touchés. Tim Cranton a insisté lourdement sur l’impact des bots, appelant à une vaste concertation sur le sujet et à un regroupement des armes pour lutter contre ce fléau.

crane virus malware pirate Selon Cranton, la guerre contre les bots et les PC zombies demande une approche contenant plusieurs facettes : « Légalement, techniquement, et en éduquant les utilisateurs ». Cette éducation doit faire face aux méthodes toujours plus élaborées et subtiles employées par les pirates pour arriver à leurs fins, dissimulant à tout va des programmes malveillants et profitant de la moindre faille de chaque logiciel.

Dans cette bataille, les courriers électroniques sont une cible prioritaire. Lors de la conférence, il a été indiqué que 90 % des courriers en circulation sont des spams, et Christian Aghroum, du ministère français de l’Intérieur, insistait en outre sur la part de responsabilité de ces spams dans le problème global du cybercrime. On y trouve régulièrement du contenu infecté, en particulier des images.

La convention sur le cybercrime du Conseil européen est unique en son genre dans le monde, et Tim Cranton s’est appuyée sur cette « longueur d’avance » pour proposer la création d’une école technologique largement liée au domaine de la sécurité.

De plus, il faut signaler que la convention a un caractère international, dépassant largement les frontières de l’Europe. Par exemple, des représentants d’Afrique du Sud, des Philippines, du Brésil et de l’Égypte étaient présents, et ont indiqué que les lois de leurs pays respectifs seraient modifiées pour prendre en compte le plan de lutte global défini par la convention.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !