Safari 3.0 sur Windows : bugs, failles, et quelques solutions

Ce matin, un lapin a tué un chasseur 219
L’arrivée de Safari sur Windows n’aura pas été discrète. Annoncée en grandes pompes par Steve Jobs au détour du fameux « One more thing » qui clôture chaque keynote, la version bêta du navigateur a provoqué chez les utilisateurs de Windows une vague de problèmes, le logiciel se montrant terriblement récalcitrant.

Depuis 36 heures environ que le navigateur est disponible, des centaines de sujets sont apparus sur les forums, et plus particulièrement celui d’Apple où les informations se sont concentrées. Deux problèmes principaux ont été relevés : une très grande instabilité pouvant intervenir à toutes les étapes de l’utilisation du logiciel, et un problème de polices. Ce dernier se remarque vite : le navigateur n’affiche pratiquement plus aucun texte.

safari

Problème à part, mais néanmoins bien concret : la sécurité. Pas moins de six failles auraient déjà été trouvées et il conviendra donc de faire attention aux sites visités.

Néanmoins, ceux qui souhaitent continuer à tester le logiciel pourront faire face à plusieurs de ces problèmes avec des solutions qui ont finalement fait leur apparition. On constatera d’ailleurs l’intervention de David Hyatt, un homme dont l’influence dans le monde des navigateurs n’est plus à démontrer.

Développeur chez Netscape entre 1997 et 2002, il lance successivement cette année-là le projet Camino et cofonde avec Blake Ross le projet que l’on connaît actuellement sous le nom de Firefox. Créateur des langages XUL et XBL, on lui doit notamment l’apport de la navigation par onglets. Il travaille pour Apple depuis 2002 et dirige le développement de Safari depuis cinq ans maintenant.

Il a remarqué que chez les utilisateurs ayant des problèmes de texte sous Safari, un point commun était présent : un grand nombre de polices installées. À partir de ce moment, diverses solutions s’offrent aux utilisateurs, mais la plus simple est encore celle que l’on peut trouver sur ce blog. Il faut commencer par chercher le fichier « Fonts.plist » dans les répertoires suivants :
  • Vista : C:\Users\%USERNAME%\AppData\Local\Apple Computer\Safari
  • Windows XP : C:\Documents and Settings\%USERNAME%\Local Settings\Application Data\Apple Computer\Safari
On télécharge cette version spéciale du fichier « Fonts.plist » (clic droit sur le lien, enregistrer la cible sous), que l’on copiera alors dans le répertoire adéquat en écrasant le précédent fichier. Pour être certain qu’aucune modification ne sera ensuite faite sur ledit fichier, l’auteur recommande de le placer en lecture seule. Si d’aventure il existait toujours certains problèmes, il faudra alors retirer la lecture seule au fichier et l’ouvrir pour modifier les chemins d’accès erronés vers certaines polices.

Concernant la stabilité du système, une solution est apparue, et elle semble très efficace. Une grande partie des problèmes rencontrés viendrait en fait de la langue du système hôte. Si votre Windows est en français, en espagnol, en italien ou autre, cela cause a priori un problème particulier pour Safari. Il faut alors se rendre dans le répertoire où le navigateur a été installé, et naviguer dans les sous-répertoires, pour changer toutes les occurrences « English » et « en » en « French » et « fr » par exemple :

safari

Le navigateur est beaucoup plus stable et, cerise sur le gâteau, il est désormais possible de cliquer sur l’icône des marque-pages sans provoquer un crash immédiat de l’application.

safari

Espérons toutefois qu’une version plus stable du navigateur sera rapidement mise en avant. David Hyatt a d’ailleurs tenu à « rassurer » les utilisateurs en indiquant : « C’est notre faute, ne vous inquiétez pas ».


PS : un grand merci également à un inpactien qui se reconnaîtra ;)