Safari 3.0 bêta pour Windows : c'est pas encore ça ...

Le lion est mort ce soir 281
Il y a une dose certaine de colère et d’incompréhension après la keynote de Steve Jobs hier à l’ouverture de la WWDC. « Stupeur et tremblements » aurait dit Amélie Nothomb, tant la première version bêta de Safari 3.0 frôle la catastrophe. Si Apple a voulu faire bonne impression, c’est bel et bien raté.

Il y a eu un certain désarroi parmi les utilisateurs de Mac à constater que la bêta de Safari 3.0 ne pouvait être installée que sur la version 10.4.9 de Mac OS X. Ce désarroi n’a fait qu’empirer pour certains après avoir été obligés de lancer une réparation des autorisations pour que le navigateur veuille bien fonctionner après le redémarrage.

Sous Windows, l’expérience utilisateur se résume assez rapidement : c’est l’enfer. Si certains ont eu des problèmes à l’installation, la grande majorité a pu atteindre le navigateur lui-même, mais c’est encore là que les véritables problèmes les attendaient.

Premièrement, Safari 3.0 bêta pour Windows (XP et Vista) est d’une instabilité incroyable, plantant sans raison apparente, que l’on soit en train de charger une page ou que le navigateur soit inactif. Ces plantages sont réguliers, à tel point que l’on se demande s’il s’agit réellement d’une version bêta. Le résultat est d’ailleurs si étonnant que l’on pourrait presque se demander si Apple ne s’est pas trompée dans la version qu’elle souhaitait transmettre. 

Deuxièmement : la compatibilité des sites. Comme vous pouvez le voir sur la capture d’écran, il est plutôt difficile de naviguer sur PC INpact en utilisant Safari. D’autre part, des sites très visités comme NetVibes ne fonctionnent absolument pas, et celui de notre confrère Clubic par exemple donne des résultats aléatoires. En définitive, on se retrouve quelque peu à prier avant qu’une page s’affiche.

safari

Le plus agaçant au demeurant est que l’affichage des sites est radicalement différent selon que l’on utilise la version Mac ou la version Windows. La preuve en images avec PC INpact justement :

safari

Il s’agit certes d’une version bêta, mais lorsqu’on voit la version Windows, le terme de bêta n’est pas approprié. Il suffit de jeter un œil à la concurrence, par exemple du côté de Firefox. En effet, la dernière alpha 5 de Firefox 3.0 peut se targuer d’être bien plus stable et d’afficher bien mieux les pages web que Safari.

Il faudrait qu’Apple corrige rapidement son tir, d’autant que Safari apporte des améliorations et des idées intéressantes, mais qui sont pour le moment en partie inexploitables à cause de son instabilité.