Apple TV : des ventes faibles et des réactions en conséquence

Bay Watch sauvetage en cours 312
L’Apple TV, de la firme de Cupertino, ne marche pas fort. L’idée aurait pu donner naissance au même succès que l’iPod dans le monde des baladeurs numériques, sauf que voilà, la TV est handicapée par certains points qui l’empêchent réellement de trôner dans le salon comme sa destinée aurait dû l'y conduire, du moins selon Apple.

La TV ne possède déjà qu’un disque dur de 40 Go. Sachant qu’elle peut lire du contenu 720p (1280 x 720), il est difficile d’imaginer que cet espace soit réellement suffisant pour stocker un grand nombre de vidéo. Quand bien même l’utilisation du H.264 est requise, la compression ne peut faire que des miracles limités, et la HD… c’est la HD !

apple mac itv

Autre point très ennuyeux pour l’Apple TV : le faible contenu et le manque d’ouverture. Il n’existe que peu de contenu vidéo en ligne pour la TV, et ce constat n’est pas amélioré par le manque flagrant d’ouverture vers le monde extérieur. Sans la lecture par exemple des vidéos aux formats DivX et Xvid, il sera difficile de motiver les acheteurs potentiels à tout encoder en H.264 car l’opération est une grande consommatrice de temps.

Apple annonce toutefois deux changements, qui montrent que la firme a conscience de ces problèmes douloureux. Le premier est la possibilité prochaine de pouvoir installer un disque dur de 160 Go en option, pour 100 dollars. L’autre changement est un accord de taille avec YouTube, puisque ce dernier va encoder l’ensemble de ses vidéos en H.264 pour qu’elles soient visibles depuis l’Apple TV.

Certes, ce ne sont pas des changements radicaux, mais au moins Apple amorce-t-elle des modifications pour rendre sa machine plus attrayante.