Une fronde numérique paralyse Digg pour cause de censure

09-f9-11-02-9d-74-e3-5b-d8-41-56-c5-63-56-88-c0, mieux que Lost ! 71
Un véritable courant contestataire est en train de torpiller le site communautaire Digg.

Tout est parti d’une série de propositions de liens, l’aliment premier de ce site, ayant pour thème la clé de chiffrement du AACS, utilisée pour les supports en haute définition. Un sujet sensible aux Etats-Unis, pays régi par la toute puissante loi sur le DMCA.

Les modérateurs de Digg ont immédiatement censuré les posts en cause, affirmant avoir été contactés par les ayants droit : « Afin de respecter leurs droits et en adéquation avec la loi, nous avons enlevé les post avec la clé qui ont été portés à notre attention ». Coincé entre le désire libertaire de ses membres et le carcan législatif, Digg n’aurait pu donc qu’obtempérer.

Sauf que.... avec un site web 2.0 par excellence, Digg est maintenant piégé par son système. Des dizaines et dizaines de propositions d’actualités ont été postées par des contributeurs autour de sujet fallacieux, mais avec des formulations aguichantes pour entrainer les clics :

- « Pouvez-vous deviner le chiffre auquel je pense ? » indique un des sujets, « il commence par 09 et s’achève par CO ! » allèche le commentaire avant de fournir la clé complète, 09-f9-11-02-9d-74-e3-5b-d8-41-56-c5-63-56-88-c0.
- « Voilà la couleur favorite de la MPAA (association des majors du cinéma) », là encore présentée avec ces valeurs interdites.
- «IP version 6 en 128bits» : suivi du code
- «Un économiseur d’écran pour Mac OS X » avec 16 valeurs  hexadécimales
- «La vérité derrière le 11 septembre », voici le compte bancaire d’Ousama Ben Laden (en fait, le code hexadécimal)
- « Michael Dell atterrit sur la Lune »
- « un code secret pour déshabiller Lara Croft dans Tomb Raider Legends »
- « Les fondateurs de Digg ont accepté de l’argent du groupe HD-DVD »

digg censure  digg censure digg censure

La fronde est telle que le top 10 des histoires sous DIGG de ces derniers jours tourne autour de ces articles postés en quelques heures. La censure est prise à son jeu et parmi les centaines de milliers visiteurs de Digg, rares sont ceux qui ne connaissent pas maintenant la funeste série.

A l’heure où nous écrivons ces lignes, Digg n’est plus joignable. Une opération de nettoyage est sans nul doute en cours, peut-être pour filtrer les posts. Nous avons cependant remarqué que le moteur de recherche lui, était toujours accessible (un exemple , un autre )

digg censure

Le message original a récolté pas moins de 15 500 « diggs », le nombre de point maison, indique le censuré. En toute évidence, comme le note un contributeur sous Slashdot cette fois, la lutte est bien vaine : une requête avec le code censuré fournit près de 300 000 résultats sous Google.

Plus insolite, il y a même une chanson ou des noms de domaines à la gloire de ces données interdites..

MàJ : faute de mieux, Digg a finalement baissé les bras et accepté de laisser les messages avec le code hexadécimal maudit.