Dell va proposer Windows XP pendant quelques mois encore

Ich bin ein Berliner ! 28
dellQu’arrive-t-il à Dell ? Les derniers mouvements opérés par le constructeur tranchent pour le moins avec une philosophie qui s’est résumée pendant longtemps à deux éléments clés : des processeurs Intel et des systèmes d’exploitation Windows. La firme, actuellement deuxième plus grand constructeur avec 15,2 % de parts de marché, derrière HP (19,1 %), vend désormais des processeurs AMD et prépare même le lancement de plusieurs gammes de machines avec Linux.

Dans un autre mouvement peut-être moins spectaculaire, Dell a décidé de faire marche arrière pendant quelques mois. Plusieurs modèles d’ordinateurs de la marque pourront en effet être achetés avec Windows XP en lieu et place de Vista, l’option était présente lors de la configuration en ligne de l’ordinateur, et sans surcoût.

C’est la seconde action majeure entreprise par Dell depuis l’ouverture de son site IdeaStorm, dédié au contact avec les utilisateurs. Depuis la mise en place de ce système d’idées, plus de 13 000 personnes ont voté pour le non-retrait de Windows XP. La chose était encore possible du côté des professionnels jusqu’à la fin de l'année, mais Dell étend sa décision au grand public avec quatre modèles d’ordinateurs portables Inspiron et deux machines de bureau Dimension.

vista Dans une réponse donnée en fin de semaine dernière, le constructeur a simplement indiqué avoir entendu les demandes de ses utilisateurs et avoir réagi en conséquence. Si l’on fait le cumul des dernières actions entreprises par Dell, on peut clairement percevoir une manière différente de fonctionner après bien des années d’une ligne de conduite que l’on pouvait clairement comparer à une autoroute.

Le nouveau Dell, si l’on peut dire, se veut résolument plus proche de ses utilisateurs. Que cela réponde à une vraie volonté de personnaliser davantage ses gammes ou d’une stratégie commerciale pour se relancer à la conquête du premier vendeur de PC, on ne peut que constater les résultats. Des résultats qui d’ailleurs n’arrangent pas vraiment Microsoft.

L’éditeur de Redmond a en effet relativisé la dernière décision de Dell concernant Windows XP. Michael Burk, l’un des responsables de la section Windows Client, explique ainsi que la grande majorité veut les technologies les plus récentes, ce qui inclut Vista. La décision de Dell ne concernerait selon lui qu’une « petite minorité d’utilisateurs » avec une « requête spécifique ».

windows Même s’il est clair que le nombre de personnes qui choisiront Windows XP à la place de Vista sur des machines neuves ne seront pas légions, le simple fait de le proposer est symptomatique d’une part du changement d’attitude de Dell, et d’autre part que l’arrivée de Vista ne se fait pas nécessairement dans la douceur qu’aurait souhaitée son géniteur.

Il va toutefois falloir que Microsoft change quelque peu la manière de promouvoir son système d’exploitation, car le monde professionnel reste plus ou moins en attente derrière le grand public. La décision de Dell ne fera pas de bonne publicité au nouveau Windows, même si elle n’est que temporaire. Au plus tard, Windows XP ne sera en effet plus envoyé aux OEM en janvier 2008.

Comme on pourra le lire sur le sujet créé sur IdeaStorm, la décision de Dell vise à soulager ceux qui estiment que Vista n’est pas encore mature et connaît les problèmes d’un jeune système d’exploitation. En proposant Windows XP pour encore quelques mois, le constructeur accorde donc un sursis à tous ceux qui, pour de multiples raisons, ne souhaitent pas avoir Vista.

À l’heure actuelle, nous ne savons en revanche pas si cette décision est valable en France.