IDF de Pékin : Intel dévoile le futur de l'UMPC, les MID

Plus petits et sous Linux 29
Intel vient de dévoiler quelques informations sur le futur de ses plateformes UMPC. La marque prépare notamment de nouveaux petits engins ultramobiles au nom différent : ce seront les MID, pour Mobile Internet Device, des périphériques Internet mobiles encore plus simples qu'un UMPC, et qui fonctionneront sous Linux !

Chez les portables classiques d'abord, Intel confirme que sa nouvelle plateforme Santa Rosa arrive bien en mai prochain. La firme précise que le Santa Rosa sera adapté ensuite à l'arrivée des processeurs Penryn, au début de l'année 2008. Selon les déclarations faites lors de l'IDF, le fondeur prévoit déjà une suite : la plateforme Montevina, qui permettra de capter à la fois le WiFi et le WiMAX, et qui sera idéale pour les ultraportables, selon Intel.

Intel

Chez les UMPC ensuite, Intel annonce une nouvelle plateforme McCaslin, dont nous parlions déjà dans cette actualité. Le McCaslin regroupera un chipset 945GU Express et son southbridge ICH7U, et sera surtout basé sur les nouveaux processeurs A100 et A110 d'Intel, spécialisés dans l'ultramobile grâce à une consommation minimale. Tout tournera sous Windows Vista, les fabricants Aigo, Asus, Fujitsu, Haier, HTC et Samsung sont déjà sur le coup.

Cerise sur le gâteau, Intel annonce aussi de nouveaux UMPC, encore plus petits, les MID. Ces périphériques Internet mobiles auront moins de capacité que les UMPC, leur principal rôle sera de capter le Net en restant nomades et minuscules. Intel explique d'ailleurs que ces MID tourneront sous Linux avec l'interface Gnome, en partenariat avec Red Flag (producteur d'un Linux chinois) et Canonical (fournisseur d'Ubuntu).

L'année prochaine, Intel lancera la nouvelle génération des UMPC et MID, sous le nom de code Menlow. Le processeur y sera totalement nouveau, et gravé en 45 nm, nom de code Silverthorne, accompagné d'un chipset monopuce baptisé Poulsbo. Miam !