Mozilla : à propos de l'utilité de Thunderbird

thunderbirdCertains ont pu être interloqués par le titre de cette actualité, et pourtant la question méritait d’être posée. Il suffit parfois de lire les commentaires d’ailleurs sur l’ensemble des articles que nous publions pour se rendre compte qu’une part non négligeable d’utilisateurs ne se sert tout simplement d’aucun client de courrier électronique. Alors pourquoi Thunderbird ?

La question pourrait être reformulée de manière plus générale : pourquoi utiliser un client local de courrier électronique ? Si la question est posée par nos confrères de Wired à Scott MacGregor, ingénieur en chef du développement de Thunderbird chez Mozilla, c’est que les services en ligne de boîtes aux lettres électroniques ont grandement évolué ces dernières années.

Il est plus qu’évident que dans ce domaine, Google a largement contribué à changer la donne. Dépassant de très loin les limites des autres services, Gmail a en effet proposé la bagatelle d’un gigaoctet de stockage, avant de passer à deux, et pratiquement trois maintenant. Plus récemment, Yahoo s’est totalement affranchi des limites en indiquant que l’espace de stockage sur son service était désormais illimité.

thunderbird Du côté de chez Mozilla, MacGregor relativise et établit clairement une séparation : les clients « lourds », c’est-à-dire les logiciels que l’on installe pour effectuer une tâche, auront toujours bien plus de fonctions que leurs équivalents en ligne. Il cite par exemple les manipulations d’un grand nombre de courriers en une fois : les logiciels disposent à ce niveau de capacités très supérieures.

Les avantages des logiciels sont plus évidents également lorsque l’on parle d’intégration avec d’autres produits et/ou services. MacGregor cite notamment la possibilité d’utiliser le carnet d’adresses d’Outlook directement sous Thunderbird. Évidemment, du côté des services en lignes, difficile de récupérer les adresses de la messagerie Yahoo pour l’incorporer à Gmail par exemple.

Le développeur indique en outre que les changements des services en ligne ont été remarqués, et que Thunderbird 2.0 fait justement un pas dans cette direction. Les utilisateurs qui ont testé l’une des versions bêta ou la récente Release Candidate 1 ont pu s’apercevoir par exemple que le logiciel peut s’occuper des comptes Gmail et .Mac (version spécifique à Mac OS X).

En fait, Thunderbird pouvait gérer les comptes Gmail dans les versions précédentes, mais la manipulation était plus complexe car de nombreux paramètres devaient être ajoutés séparément. Désormais, le logiciel ne demande plus que l’identifiant et le mot de passe pour ensuite récupérer les mails, sans toutefois effacer le message d’origine sur le serveur, contrairement à une boite aux lettres électronique utilisant le protocole POP3. Ceci, bien sûr, pour garder l’avantage du webmail.

thunderbird Mozilla ne cache pas ses intentions de se tourner vers un maximum de services en ligne de cette manière. Actuellement d’ailleurs, MacGregor indique qu’il est possible à n’importe quel développeur de créer une extension pour un service particulier. On ne sait en revanche pas jusqu’à quel point certains webmails comme Live Mail sont protégés puisque, pour ce dernier, le seul moyen gratuit d’accéder en local à son courrier est d’utiliser la version bêta de Live Mail Desktop.

Comme on pouvait s’y attendre, Mozilla revient clairement sur l’avantage de son produit et de son système d’extensions qui peuvent amener le logiciel à remplir des rôles très variés. La version 2.0, qui doit sortir très prochainement en version finale, n’apportera d’ailleurs encore pas satisfaction à tous les utilisateurs, notamment ceux qui réclament une minimisation dans la barre des tâches sous Windows.

Du côté des évolutions futures, MacGregor explique simplement qu’une fois que Thunderbird 2.0 sera disponible, la communauté et les développeurs se retrouveront pour discuter du retour des utilisateurs, de leurs critiques et de leurs suggestions. Le logiciel, déjà téléchargé à presque 50 millions d’exemplaires, devrait donc encore avoir de beaux jours devant lui.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !