Interfaces Linux : Compiz et Beryl sont désormais unifiés

N'est-ce pas plus simple pour tout le monde ? 71
Ubuntu Beryl Virtual BoxIl s’agit d’une annonce que les habitués du monde du logiciel libre attendaient depuis un certain temps : la réunification de Compiz et Beryl. Les deux sont des gestionnaires de fenêtres pour les distributions Linux qui ont la particularité d’utiliser la carte graphique pour gérer l’affichage, avec les avantages que l’on connaît aujourd’hui, dont notamment la décharge du processeur central.

Historiquement parlant, Beryl est ce que l’on appelle un « fork » de Compiz. Il s’agit en fait du résultat d’une branche développée par une autre communauté dans laquelle les résultats étaient agrégés par Quinn Storm. Beryl est connu pour avoir un rythme plus rapide que Compiz dans son développement, car ce dernier progresse de manière plus évolutive.

beryl linux

Selon une annonce officielle que l’on peut lire depuis cette page, les discussions de ces dernières semaines ont porté leurs fruits, puisque les deux projets vont désormais se rejoindre. Il restera donc un projet global nommé Compiz, qui se divisera en deux branches :
  • Compiz-core, qui représentera la base du projet et le code servant de socle
  • Compiz-extra, qui fusionne avec Beryl et va disposer d’une nouvelle communauté dite composée
Cette nouvelle communauté va s’occuper en fait des meilleurs plug-ins, des décorateurs de fenêtres (qui sont séparés de Compiz), des outils de configurations et de l’ensemble des applications relatives au projet.

Les meilleurs développeurs de chaque communauté auront la responsabilité de vérifier l’intégrité et la qualité du code pendant tout le développement, et le communiqué précise bien que tous les paquets actuels continueront d’être soutenus au moins jusqu’à la première version stable du projet. Les sites web associés aux communautés continueront également de fonctionner jusqu’à ce qu’un autre site voit le jour pour présenter la réunification.