Windows Home Server s'ouvre aux éditeurs tiers

C'est vraiment la porte ouverte à toutes les fenêtres 17
home server windowsWindows Home Server est un système d’exploitation qui, comme son nom l’indique, occupe un rôle central de serveur pour la maison. À la différence de Windows Server 2003 dont il est issu, Home Server se destine à un usage domestique et embarque donc des fonctions et une interface dédiées à cet environnement.

Le prochain système de Microsoft ne sera pas vendu dans le public de la même manière que les Windows classiques. Comme Windows Media Center, il sera réservé au marché des OEM, c’est-à-dire des constructeurs qui vendront des machines embarquant le système et prêtes à être utilisées en l'état. Toutefois, on peut estimer, comme pour Windows Media Center justement, que l’on trouvera Home Server en vente chez les fournisseurs, en licence OEM.

Pendant toute cette période, les constructeurs pourront donc focaliser l’attention du public sur les produits finis et non seulement sur le système lui-même. Ils disposent d’ailleurs d’un SDK (Software Development Kit) leur permettant de rajouter des fonctions à Home Server. Par exemple, HP travaille sur un composant permettant de sélectionner des photos et de les publier très simplement sur un espace en ligne. HP reste d’ailleurs le seul constructeur a avoir fait une annonce officielle concernant Home Server, mais gageons que d’autres constructeurs, notamment Dell, travaillent également sur une offre similaire.

Il est certain que l’on va voir fleurir une offre conséquente une fois que le système sera finalisé (nous en sommes actuellement à la bêta 2). D’ailleurs, Quanta et Inventec, qui produisent des machines pour d’autres constructeurs, ont déjà dévoilé plusieurs prototypes de « form factors », un mini serveur pour le premier et une moyenne tour blanche et stylisée pour le second.

Microsoft réfléchit tout de même à la suite des opérations. Une fois que le système sera disponible et que les constructeurs auront lancé leurs produits, l’éditeur de Redmond finira sans doute par relâcher Home Server dans le commerce. Toutefois chez Microsoft, le chef de produit Joel Sider met en garde : « Il n’y a absolument aucune confirmation finale de ceci ».

Sur le chemin qui mène à la version finale, Sider précise qu’il y aura au moins une autre bêta, ou éventuellement une Release Candidate. Malgré les objections toutefois du responsable, il y a désormais un signe clair que Windows Home Server arrivera probablement dans le commerce : la publication le mois prochain du fameux SDK pour les éditeurs tiers qui en font la demande.

home sever La publication de ce SDK devrait créer un écosystème logiciel pour Windows Home Server. Les produits ne seront bien entendu pas nécessairement gratuits, mais il est facile d’imaginer que certains constructeurs pourront se tourner vers des éditeurs indépendants pour la réalisation d’applications spécifiques.

Si le SDK tient ses promesses, le futur système devrait rapidement se voir étoffer de fonctions diverses, sans compter que Microsoft ajoutera lui-même des éléments. Il faut également rappeler qu’il ne s’agit que de la toute première version de Windows Home Server. Selon Joel Sider, les futures versions devraient bien évidemment aller plus loin et gérer davantage d’éléments.

Dans les prochaines versions, on pourrait voir par exemple les débuts d’une gestion domestique de la maison, avec l’éclairage, le chauffage ou encore l’alarme. En 2004, une équipe d’étudiants de l’EPITA à Paris avait remporté l’Imagine Cup de Microsoft (concours de développement) avec un projet similaire nommé SmartCenter.NET. On peut d’ailleurs se rappeler qu’il s’agit d’un créneau auquel Bill Gates est attaché depuis des années.