Philips quitte progressivement TSMC, vente massive d'actions

Qui qu'en veut ? 33
Philips quitte progressivement le fondeur de puce taïwanais TSMC, et vient tout juste de vendre ses premières actions à des investisseurs taïwanais.

Annoncé vendredi dernier, ce départ progressif de Philips va s'organiser « de manière responsable et ordonnée », selon le responsable financier de Philips, Pierre-Jean Sivignon. L'objectif est évidemment de vendre un énorme stock d'actions sans pour autant faire baisser leur valeur, afin que TSMC s'y retrouve.

TSMC Fab8
Une des usines du fondeur TSMC, la Fab8.

Et cette opération financière est plutôt délicate, car Philips détenait jusqu'ici 16,2 % des actions de TSMC. C'est donc le départ d'un gros actionnaire qu'il faut organiser, sans affoler la Bourse. Philips doit vendre plus de 4 milliards d'actions TSMC sur le marché taïwanais et américain, pour une valeur totale estimée à 8,5 milliards de dollars américains.

Aujourd'hui, Philips annonce donc une première salve de vente auprès d'investisseurs taïwanais : 887 millions d'actions écoulées pour environ 1,3 milliard d'Euros. De quoi renflouer les caisses de Philips d'environ 725 millions d'Euros nets dès le bilan du premier trimestre 2007.

Il reste donc aujourd'hui 3,301 milliards d'actions TSMC à vendre pour Philips, qui ne détient plus que 12,8 % du fondeur taïwanais, et qui s'apprête à quitter le cercle des dirigeants de TSMC.