L'OpenGL ES 2.0 est enfin prêt à débuter sa carrière

Tu sais ce qu'il te dit le cassis !? 39
Vendredi dernier, les membres du groupe Khronos ont officiellement signé la proposition d’OpenGL ES 2.0 à destination des systèmes embarqués. Pour les différents fabricants de cartes graphiques, il s’agit d’une annonce importante, mais cette dernière sort du simple cadre de l’industrie traditionnelle.

khronos

Il s’agit ici de concevoir une couche intermédiaire pour les périphériques embarqués destinée aux concepteurs de jeux qui peuvent alors créer des jeux d’une manière similaire à ce qui existe pour d’autres supports, dont la PlayStation 3.

Durant la Game Developers Conference qui s’est tenue à San Diego la semaine dernière, AMD et NVIDIA ont tous deux présenté de nouveaux kits de développement. Cependant, les deux constructeurs s’orientent dans des directions différentes puisque NVIDIA se focalise sur DirectX 10 et le portage vers la Xbox 360 tandis qu’AMD se concentre davantage sur le monde mobile/portable.

Cette direction se concrétise avec l’outil RenderMonkey, qui doit permettre le passage plus simple d’une plateforme à une autre. L’arrivée d’OpenGL ES 2.0 devrait simplifier un peu plus le développement en permettant aux développeurs de s’appuyer sur une couche graphique unique et indépendante de l’appareil final, à la manière de DirectX sur PC. Et puisque l'on parle de Microsoft, on remarquera que l'éditeur de Redmond est étrangement absent du groupe de soutien à l'OpenGL ES 2.0.

D’ici la fin de l’année, nous jouerons peut-être tous aux Sims sur nos téléphones portables.