Drogué aux emails ? Désintoxiquez-vous !

Après l'opération T-shirt PCI, opération désintox 36

Êtes-vous drogué à votre boîte électronique ?

  • Oui, si vous regardez votre boîte à lettres dès que vous sortez du lit.
  • Oui, si vous vous énervez uniquement parce que vous ne recevez pas une réponse, une heure après avoir envoyé un message.
  • Oui, si vous demandez l'adresse email à vos nouvelles connaissances, au lieu de leur demander leur numéro de téléphone.
  • Oui, si vous cliquez sur envoyer/recevoir afin de vous assurer que vous n'avez raté aucun message.
  • Et oui, si vous envoyez un email à votre voisin, alors qu'il vous suffirait de lui parler en vous retournant.

Heureusement, Marsha Egan est là pour vous aider à sortir de votre dépendance aux courriers. Pour 36 dollars, vous serez soumis à un programme composé de 12 points :

  1. Admettre que les e-mails gouvernent votre temps. Se débarrasser du besoin de vérifier sa messagerie toutes les 10 minutes
  2. S'astreindre à garder sa boîte aux lettres vide
  3. Créer des fichiers dans lesquels sont copiés les e-mails à traiter
  4. Recourir à des titres globaux dans votre système de classement pour éviter de perdre trop de temps lorsqu'il faut retrouver quelque chose
  5. Traiter immédiatement tout message qui peut être réglé en moins deux minutes, mais transférer dans un fichier les e-mails qui nécessiteront plus de temps
  6. Se fixer une date butoir pour vider sa boîte aux lettres. Ne pas passer plus d'une heure à la vider
  7. Désactiver la fonction automatique envoyer/recevoir
  8. Établir des intervalles réguliers auxquels consulter ses e-mails
  9. Impliquer d'autres personnes dans votre lutte contre cette obsession
  10. Réduire la masse d'e-mail que vous recevez
  11. Gagner du temps en ne traitant qu'un sujet par e-mail, supprimer les commentaires annexes lors du transfert d'un e-mail à quelqu'un d'autre et donner un titre détaillé au message
  12. Se réjouir de cette nouvelle approche du message électronique.

Ce programme de « désintoxication » peut paraître complètement loufoque, et pourtant, certaines personnes, notamment des professionnels, passeraient un temps fou sur leur boîte à lettres électronique, voire perdraient des clients de ce fait !

La perte de temps et l'addiction aux emails n'est pas un thème nouveau, et concurrencera peut-être la dépendance  au téléphone portable. Il n'est pas rare que certains organismes chiffrent les pertes de productivité liées à la réception des spams.

Un drogué aux courriels sommeille-t-il aussi en vous ?