Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Blu-Ray / HD-DVD : la protection AACS totalement cassée

Les membres du forum de Doom9.org continuent leur quête de contournement de la protection AACS des nouveaux formats haute définition Blu-Ray et HD-DVD. Ces derniers viennent de trouver une méthode simple pour décoder le cryptage de tous les films actuellement disponibles dans ces deux formats, car ils ont trouvé la clé principale du cryptage AACS.

AACSToujours grâce à la faille ouverte par les premiers lecteurs logiciels WinDVD et PowerDVD, qui laissent sans protection les clés de décodages des deux formats HD du marché, les bidouilleurs de Doom9.org ont réussi dans un premier temps à trouver les clés de cryptage de chaque film Blu-Ray et HD-DVD, toujours avec la même méthode de récupération des informations stockées momentanément en mémoire vive, sans protection.

Le 11 février dernier, le membre « Arnezami » affirmait avoir trouvé la clé principale de cryptage, baptisée « processing key », valable pour les deux formats HD rivaux et pour tous les films actuellement sortis sur le marché. Une révélation qui s'est confirmée ces derniers jours, vérifiée et testée avec succès par les autres membres du forum de Doom9.org. La protection DRM AACS, qui se voulait bien plus sécurisée que le CSS du DVD, n'aura donc pas tenu longtemps.

Et l'ironie de la situation est telle que cette protection, dont le développement a coûté très cher, n'a pas été cassée par un moyen répréhensible de piratage classique. Arnezami l'affirme : « En fait, rien n'a été piraté, cassé, et même sans ingénierie inversée ». Rien d'illégal en somme, si ce n'est d'avoir été un peu trop curieux sur le fonctionnement du système, et des logiciels capables de lire les formats HD.

AACS Doom9

Autre détail, cette clé « processing key » est stockée dans les tout premiers bits de mémoire, bien en évidence, comme toutes les autres clés du cryptage AACS. Constatant ceci, les bidouilleurs du forum de Doom9.org n'ont pas hésité a qualifier les programmeurs de la protection AACS de « fainéants »... !

Relativisons toutefois la découverte. Pour l'instant, il est plutôt difficile de pirater les formats HD : très gros à télécharger et très chers à graver, leur copie n'est pas encore évidente. Certains pensent aussi que les responsables de l'AACS pourraient changer cette « processing key » à l'avenir, pour les prochains films HD, mais rien n'est encore certain, et pourra-t-on encore la trouver ?
29 commentaires
Avatar de secouss Abonné
Avatar de secousssecouss- 12/03/18 à 10:22:11

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Prenez la date, ajoutez 1 an.
Toujours pas d'infos plus spécifique sur l'objectif final ?

Avatar de nedaro Abonné
Avatar de nedaronedaro- 12/03/18 à 11:58:58

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Coloniser Mars ?

Avatar de secouss Abonné
Avatar de secousssecouss- 12/03/18 à 12:03:16

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

C'est un projet ?
ça s'appelle une accroche publicitaire ^^

J'entend la partie technique, comment, pourquoi, dans quel but, avec quel moyens, planning, études techniques, ....
En gros un peu plus que "Une putain de grosse fusée pour se faire un Couscous Merguez sur Mars"

Avatar de Faith INpactien
Avatar de FaithFaith- 12/03/18 à 12:17:20

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Quelle importance ? 
  
C'est une aventure qui nécessite des sommes faramineuses pour être lancée.  
Musk a décidé d'y mettre un beau paquet pour amorcer cette aventure.  
Peut-être que ça retombera en soufflet, ou peut-être qu'il a mis la première pierre (ou l'une des premières) d'une nouvelle ère humaine. 

Pour moi, "faire un Couscous Merguez sur Mars" est déjà une fin en soi. 
Je suis partant pour un vol sans retour, prêt à donner ma vie pour tenter l'aventure. 

Avatar de nedaro Abonné
Avatar de nedaronedaro- 12/03/18 à 12:21:02

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

tu trouvera ces infos sur le site de la NASA, il ne faut pas oublier que spacex n'est qu'un sous-traitant de la NASA.

Avatar de Bejarid INpactien
Avatar de BejaridBejarid- 12/03/18 à 12:51:36

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

nedaro a écrit :

tu trouvera ces infos sur le site de la NASA, il ne faut pas oublier que spacex n'est qu'un sous-traitant de la NASA.

Nop, la NASA ne compte pas sur le BFR, et n'a aucun usage prévu pour ce lanceur, pas plus que pour le Falcon Heavy. Si SpaceX démontre sa fiabilité et propose des lancements à prix inférieurs aux systèmes équivalents de ses sous-traitants actuels (Boeing, Lockheed...), on peut imaginer que la NASA devienne utilisatrice de ces lanceurs.

Mais on en est pas là car...
 

secouss a écrit :

Prenez la date, ajoutez 1 an.

La Falcon1 a eu 4 ans de retard (2005 -> 2008), la 9 en a eu plus de 2 (2008 -> 2010) et la Heavy c'est 5 (2013 -> 2018). Prédire seulement 1 ans de retard, ça me semble très optimiste, surtout vu les innovations que la BFR promet (à la différence de la 9, et donc la Heavy, qui sont performantes mais classiques).

SpaceX fait tellement de rétention d'information qu'il est impossible de prédire quand la BFR sera opérationnel. Ils pourraient tout à fait avoir plus d'une décennie de retard que ça choqueraient personne.

Édité par Bejarid le 12/03/2018 à 12:56
Avatar de nedaro Abonné
Avatar de nedaronedaro- 12/03/18 à 13:17:43

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Je pas dit la NASA compte sur la BFR, je dit que la NASA a assez de projet dans les cartons pour en avoir l'utilité.

Avatar de secouss Abonné
Avatar de secousssecouss- 12/03/18 à 13:19:56

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Je me disais aussi que mon commentateur préféré du sujet n'était pas encore là ^^ j'étais inquiet ahah
 

Bejarid a écrit :

Nop, la NASA ne compte pas sur le BFR, et n'a aucun usage prévu pour ce lanceur, pas plus que pour le Falcon Heavy. Si SpaceX démontre sa fiabilité et propose des lancements à prix inférieurs aux systèmes équivalents de ses sous-traitants actuels (Boeing, Lockheed...), on peut imaginer que la NASA devienne utilisatrice de ces lanceurs.

Yep, pas mieux. Pour le moment c'est simplement un POC (Proof Of Concept) sans projet défini mis à part "on va viser mars". Après peut être qu'il arrivera à attirer des partenaires pour le projet sur Mars dans les années à venir.

Bejarid a écrit :

Mais on en est pas là car...
 
La Falcon1 a eu 4 ans de retard (2005 -> 2008), la 9 en a eu plus de 2 (2008 -> 2010) et la Heavy c'est 5 (2013 -> 2018). Prédire seulement 1 ans de retard, ça me semble très optimiste, surtout vu les innovations que la BFR promet (à la différence de la 9, et donc la Heavy, qui sont performantes mais classiques).

SpaceX fait tellement de rétention d'information qu'il est impossible de prédire quand la BFR sera opérationnel. Ils pourraient tout à fait avoir plus d'une décennie de retard que ça choqueraient personne.

Tu commence à me connaître, je suis un grand optimiste
Tout autant que les délais rien ne dis que les spécifications annoncées seront celles de la version finale, Space X nous a habitué à revoir ses effets d'annonce à la baisse.

Ce qui me semble louche c'est que BFR comme tu le dis promet énormément d'innovations, on parle pas de développer un lanceur "comme les autres", le fait de récupérer le premier étage était certes un super défi technique mais là on va bien au delà.
 Réduire les risques d'échecs sur un tel projet promet d'être long et complexe surtout s'ils partent de zéro et sur des nouvelles technologies pas forcément éprouvées comme ils semblent le sous entendre.

Avatar de _Quentin_ Abonné
Avatar de _Quentin__Quentin_- 12/03/18 à 14:08:02

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

secouss a écrit :

Yep, pas mieux. Pour le moment c'est simplement un POC (Proof Of Concept) sans projet défini mis à part "on va viser mars".

 
Personnellement, je trouve ça déjà bien comme projet d'essayer d'aller sur une autre planète que la notre pour y établir une colonie. C'est un beau projet en soit.

Après au delà de Mars, ils comptent un peu utiliser le BFR pour tout: voyages sur terre (même si j'y crois pas trop), vers la lune, ravitaillement de l'ISS.

Première moitié 2019 ca me parait TRÈS optimiste (même si c'est juste pour des premiers vols d'essai), surtout connaissant l'historique de SpaceX/Musk sur les deadlines.

A voir quoi, enfin ça fait toujours bien rêver tout ça 

Avatar de secouss Abonné
Avatar de secousssecouss- 12/03/18 à 14:17:28

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Mais je suis totalement d'accord, c'est un beau projet. Comme les taxi volants, les tunnels sous vide transatlatique, les villes flottantes, ...

C'est beau. Mais actuellement c'est flou, sans détails ni contour, tout au plus des idées et des projets. Et déjà que les 3/4 de la population se tamponnent de l'espace si en plus tu balance un projet comme on annoncerais une promo dans une publicité carrefour c'est un peu light ^^

_Quentin_ a écrit :

Après au delà de Mars, ils comptent un peu utiliser le BFR pour tout: voyages sur terre (même si j'y crois pas trop), vers la lune, ravitaillement de l'ISS.

La lune c'est totalement inintéressant et pas rentable (même pour une base déportée) donc aucune chance, et pour l'ISS les cargos automatisés le font très bien.
BFR c'est un gros projet qui se cherche encore des utilisations... Dire "on va sur Mars" c'est un joli rêve, mais on va y faire quoi ?
"Les Chtis sur Mars" / "Mars à un incroyable talent" / implanter une grande surface / une colonie de vacance / un bureau pour D.Trump

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 3