DoCoMo teste son réseau 4G et atteint 5 Gbits/s sans fil

L'opérateur téléphonique mobile japonais NTT DoCoMo affirme avoir atteint une bande passante record dans le cadre de sa recherche sur les réseaux sans fil 4G pour les téléphones.

La prouesse est encore bien limitée, car le record n'a pas été atteint dans des conditions naturelles. DoCoMo explique exactement avoir atteint un pic de 5 Gbits/s (625 Mo/s) en transfert sur une bande de fréquence de 100 MHz, avec un engin de réception en déplacement à 10 Km/h.

DoCoMo 4G

En décembre 2005, la firme japonaise avait atteint 2,5 Gbits/s en laboratoire, toujours avec la même technologie. Les derniers tests, effectués en décembre 2006, ont permis de doubler le score de l'année précédente.

L'idée est de paralléliser au maximum les transmissions sans fil, grâce à la technologie MiMo poussée dans ses retranchements. Ici, DoCoMo place 12 antennes en parallèle, qui vont se partager le signal à transmettre. La technologie est alors capable de transmettre 50 bits/s sur chaque bande de fréquence de 1 Hz utilisée, soit 5 Gbits/s sur un spectre de 100 MHz.

DoCoMo présentera sa trouvaille lors du prochain Congré Mondiale 3GSM de Barcelone, du 12 au 15 février prochain.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !