Vidéotron : vers du 100 Mbits/s pour les abonnés québécois

Ségolène, une réaction ? Heu, non merci en fait.. 56
Depuis décembre dernier, le fournisseur d'accès québécois Vidéotron teste des connexions Wideband à très haut débit chez certains de ses abonnés autour de Montréal. Les tests se sont avérés concluants, et le FAI annonce que « son objectif est à portée de main », « donnant le ton sur le marché des télécommunications en Amérique du Nord ».

videotron pub Vidéotron s'est alliée avec Cisco pour se procurer la technologie nécessaire à l'établissement de connexions Internet IP à 100 Mbits/s destinées au grand public. La méthode utilisée est une connexion par câble, accompagnée de routeurs et de modems-câble Wideband de chez Cisco. Le FAI s'annonce en mesure d'atteindre les 100 Mbits/s pour le grand public, dans quelques mois, sans dégrader la stabilité et la fiabilité de son réseau global.

Vidéotron se prépare à l'arrivée massive de la vidéo sur le Net. Mais pas seulement les petites vidéos en flux direct : le FAI veut pouvoir gérer les nouveaux services de téléchargement de films, avec haute définition et qualité maximale au rendez-vous. Et pour ça, il va falloir un maximum de bande passante.

« La solution Wideband de Cisco permet à Vidéotron d’optimiser l’utilisation de son réseau IP en livrant un souffle nouveau qui permettra une expérience de haute qualité pour les utilisateurs, tout en positionnant Vidéotron dans une classe à part » explique de son côté Cisco, fier de son partenaire.

Vidéotron prévoit un lancement commercial du service dès cette année 2007. Les tests se termineront dans quelques mois, le temps de récolter les impressions du petit nombre de veinards qui testent en ce moment même la technologie chez eux, bien au chaud.

Vidéotron compte actuellement quelque 770 000 abonnés à son réseau câblé et téléphonique au Québec. Mieux encore, le FAi fait des publicités bien rigolotes (vue dans les 100èmes LIDD).