Le Fusion d'AMD serait bien prévue pour début 2009

Le temps de retrouver les boules de cristal 30
AMDIl y a deux semaines, Infoworld avait relaté dans une de ses interviews que Phil Hester, directeur technique chez AMD, leur avait affirmé que le projet Fusion ne serait pas mis sur le marché avant fin 2009.

Ceci avait ensuite été démenti par ce dernier. Le journaliste aurait mal compris ses propos.

Les adeptes du fondeur, qui espèrent beaucoup de Fusion, seront donc rassurés de savoir que EE Times rapporte aujourd'hui que Steve Polzin, responsable des plates-formes chez AMD aurait déclaré lors de la DesigCon de Santa Clara que de tels processeurs seraient sur le marché "en 2009", sans plus de précision.

Fusion : cap sur le marché des portables

Pour rappel, le projet Fusion consiste à intégrer la partie graphique au sein du CPU afin de disposer d'une seule et même puce, polyvalente, qui offre de bonnes performances tout en étant économe en énergie.

Bien entendu, on parle ici du strict minimum concernant l'affichage et la 3D. C'est donc le produit parfait pour les ordinateurs portables.

AMDSteve Polzin affirme d'ailleurs que "le but est de se concentrer sur les produits mobiles afin d'offrir une nette amélioration de la performance par watt. [...] Si tout va bien, nous continuerons avec des machines plus importantes" (comprendre les machines de bureau).

Il précise que comme les serveurs, "le marché des portables grandit rapidement et représente un secteur à fortes marges. L'intégration de la partie graphique est justifiée par le besoin de vidéo haute définition et d'une image de qualité tout en offrant une faible consommation".

Le fondeur espère ainsi disposer de la même avance sur Intel qu'avec l'intégration de son contrôleur mémoire au CPU et voir aboutir son acquisition récente d'ATI.

Pour une exploitation optimale, il faudra passer par la case API

amd logoPour cela il se donnera tous les moyens, notamment au niveau du soutien du monde du logiciel.

Notre expert du géant vert reconnaît que c'est "une partie importante si l'on veut faire de tels processeurs réellement fonctionnels. [...] Une API unique serait le rêve pour nous, et j'espère que nous pourrons y parvenir. Mais je pense que nous nous orienterons plus vers des API spécifiques à chaque marché".

Il ne nous reste plus qu'à attendre de voir les premiers exemplaires de ces processeurs de nouvelle génération. Certainement d'ici la mi-2008.