A quelques jours du MIDEM, la SCPP attaque AllofMP3

Jeu de loi à Cannes 19
La SCPP (Société civile des producteurs phonographiques) continue ses multiples actions pour tenter de lutter contre le piratage ou du moins sensibiliser les foules. En ce mois de janvier, elle a finalement pris part à la lutte internationale contre le site russe AllofMP3. Celui-ci propose des MP3 à prix discount (2 euros environ l’album). Le hic est qu’il fait l’économie des autorisations préalables de rigueur, selon l’association défendant l’industrie du disque.

allofmp3

La plainte a été déposée devant le tribunal de Nanterre contre Media Services, éditeur de Allofmp3. Il ne sera pas seul sur le banc des accusés puisque le gérant de MP3Sugard.com, autre site russe, a été mis en cause lui aussi. Ces coups de fouet vont-ils se raréfier à l’avenir ? La Russie devrait s’engager vers la ratification des traités OMPI (directive EUCD, loi DMCA…) et la voie d’une politique répressive « dure », du moins c’est ce que conditionnent les Etats-Unis pour l’entrée du pays dans l’OMC.

Reste qu‘en attendant, porter plainte contre une société étrangère est d’une complexité un peu plus importante qu’attaquer un particulier soupçonné de téléchargement illégal…

Ces deux actions de la SCPP se conjuguent avec des menaces contre les gérants de trois serveurs edonkeys (notre actualité). Une actualité « riche » à quelques jours de l’ouverture du salon du MIDEM, grande foire internationale de la musique à Cannes, où l’association pourra défendre sa politique proactive en cette année post DADVSI.