EMI abandonne les verrous anti-copie sur ses disques

EMI Diamant 39
Emi a annoncé, par dépêches d’agence, qu’il envisageait l’abandon des verrous anti-copies sur ses CD vendus dans le commerce. Ces couches de protections qui viennent restreindre l’usage du disque et donc les libertés du consommateur, ont depuis leur origine été critiquées : problème de compatibilité, plantage, voire pire avec le cas de Sony et du scandale du « rootkit ».

logo EMI

Sous un autre angle, ces contraintes techniques peuvent aussi inciter les particuliers à retrouver la liberté perdue et télécharger des morceaux sur les systèmes peer to peer pour alimenter leurs lecteurs MP3, eux-aussi pas toujours interopérables. Emi avait déjà étonné en expliquant aux consommateurs novices comment copier un CD, malgré les verrous, à l'aide d'un bête câble (notre actualité).

L’année 2007 sera-t-elle l’année de l’abandon des protections et autres DRM ? Un comble alors que tant d’efforts furent entrepris pour faire adopter la loi sur le DADVSI en 2006...