Appel d'offres sur la migration des députés vers le libre

Plus que 15 jours 95
La mise en place de solutions libres sur les PC des députés vient de franchir une nouvelle étape. Le journal officiel du 4 janvier publie l'appel d’offres correspondant, et ayant pour objet « la mise en oeuvre de l'environnement logiciel libre des postes micro-informatiques des députés lors de la XIIIe législature ».

député

Concrètement, ce marché comprend la définition et la réalisation de la nouvelle configuration logicielle, l'assistance technique lors du choix des équipements, la maintenance pendant un an, la définition des spécifications techniques pour assurer la compatibilité du système de gestion centralisée des postes avec la configuration logicielle, etc. ainsi qu’une prestation optionnellement pour la maintenance du système de gestion centralisée. La date prévisionnelle de début des prestations, fourniture et service, est fixée au 1er mars 2007. La date limite de réception des dossiers est à brève échéance, puisqu’établie au 24 janvier 2007. Enfin, le critère de sélection étant celui de « l’offre économiquement la plus avantageuse appréciée en fonction des critères énoncés dans le cahier des charges ».

L’Assemblée nationale a choisi en novembre dernier, de migrer tous les postes mis à disposition des députés dans leur bureau vers les solutions Linux, Open office.org, Firefox (notre actualité). Rappelons que les députés resteront libres de préférer telle ou telle solution dans leur permanence, mais ils assumeront ce choix financier sur leur enveloppe budgétaire. Ce choix est le fruit d’une démarche ‘transpartisanes’, nous avait confié le cabinet de Didier Migaud. A quelques encablures de l’échéance présidentielle, le salon Solutions Linux en association avec l’April examinera le cas des logiciels libres au programme des partis politiques lors d’une journée spéciale, le mardi 30 janvier 2007.