Vista, Fiji, vNext, Blackcomb : et ensuite ?

Je préférais les vignobles d'Intel 81
vista officeVista est terminé, et Microsoft se prépare à prendre la relève. Différents noms de code se heurtent, comme Fiji, vNext ou encore Blackcomb. Que savons-nous au juste de la suite des évènements du côté des systèmes d’exploitation de la firme de Redmond ?

Selon toute vraisemblance, la prochaine version majeure de Windows se nommera Blackcomb. En fait, le plan initial était de lancer Blackcomb à la place de Vista. Seulement voilà, ce fameux Blackcomb représente depuis toujours pour le géant une volonté de couper net avec le passé pour une foule d’éléments. Vista a donc été placé sur la route, et sert en conséquence de version intermédiaire destinée à faire évoluer l’écosystème logiciel.

Sur la route menant de Vista à Blackcomb (qui n’est évidemment qu’un nom de code) se trouve Fiji. C’est là que les choses se corsent, car ce nom peut désigner deux choses :
  • Le Service Pack 1 pour Vista qui sera très loin de représenter une simple compilation de mises à jour sorties depuis le lancement officiel du système
  • Une version intermédiaire de Windows, que beaucoup ont appelée « R2 » : une sorte de mise à jour généralisée de Vista pour le remettre au goût du jour
S’il s’agit du Service Pack, alors nous aurons la réponse dans le courant de l’année qui vient, car on sait déjà que le SP1 pour Vista devrait être disponible avant la fin de 2007. Concernant une version remise au goût du jour de Vista, il faut tenir compte de la volonté affichée de Microsoft de revenir à un cycle de deux ans pour les nouvelles versions de Windows. Si Fiji représente une autre version intermédiaire, alors il sortira fin 2008 ou début 2009.

Quant à vNext, il s’agit a priori du nom de code de la prochaine version du Media Center. Même si celui-ci a subi une grosse évolution par rapport à l’édition 2005, les développeurs souhaitent simplifier davantage son utilisation, en supprimant autant que possible les configurations préalables. Par exemple, dans l’édition Media Center 2005, il est nécessaire de compléter entre 10 et 14 pages de paramètres. Bien que la chose soit en pratique très rapide, on peut passer directement à l’utilisation de l’outil sous Vista.