Iliad/Free veut concurrencer Bouygues, SFR et Orange ?

free téléphoneEst-ce du culot, ou bien du simple bluff ? Quoi qu'il en soit, Michaël Boukobza, le patron d'Iliad et Free en compagnie de Xavier Niel, aurait selon notre confrère Univers Freebox parlé à BFM (NexRadioTV). Lors de cette interview, Michaël Boukobza n'a étonnamment pas mis en avant internet, mais la téléphonie mobile. Selon lui, le marché français a absolument besoin d'un quatrième gros concurrent. Référence à l'intérêt d'Iliad pour la quatrième licence 3G.

Voici les propos de Michaël Boukobza, repris par Univers Freebox :

« A été évoqué très récemment le cas de la dernière licence d’opérateur mobile 3ème génération, la fameuse 4ème licence. Bon, il y a eu des marques d’intérêt, dont celle d’Iliad. Et aujourd’hui, tous les opérateurs, y compris Free, réclament des aménagements pour cette fameuse dernière licence d’opérateur mobile. Le gouvernement actuel a indiqué, par la voix de son ministre de l’industrie, la volonté de ne pas procéder à des aménagements et donc de ne pas favoriser l’émergence d’un 4ème opérateur, qui aurait apporté une concurrence nécessaire dans le marché du mobile. Par ce que je ne sais pas si vous avez vu que récemment, la cour d’appel a confirmé l’accusation et l’amende pour entente sur le marché du mobile. »

Concernant ce dernier point, une amende historique de 534 millions d'euros a en effet été récemment infligée aux trois leaders du marché de la téléphonie mobile en France.

À propos des aménagements demandés par le directeur général de Free, il s'agit fort probablement d'une baisse de prix de la quatrième licence 3G, certainement bien trop onéreuse pour Iliad, qui doit déjà investir plusieurs milliards dans la fibre optique et les futures technologies liées à internet et aux réseaux.

Et Michaël Boukobza, de finir sur ce constat :

« Il y a donc un problème de concurrence sur la téléphonie mobile – où tous les Français sont d’accord de reconnaître qu’il y a un problème de concurrence, y compris le conseil de la concurrence et la cour d’appel de Paris – et de savoir quelles sont les mesures concrètes d’aménagement – potentiellement de baisse des prix par exemple – du prix de la dernière licence d’opérateur mobile pour que d’autres acteurs puissent se lancer sur la téléphonie mobile pour amener plus de concurrence, plus de service et des prix plus bas. »

Alors, bluff ou pas bluff ? Réponse d'ici peu...

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !