Google propose un moteur de recherche personnalisable

J'ai peur de voir certains pervers l'utiliser... 24

GoogleGoogle a présenté hier son Custom Search Engine (CSE), nouvelle option de son Google Co-op, sa plateforme destinée à personnaliser son moteur de recherche. Visant ici les webmasters, le CSE permet de choisir quels sites seront affichés lors de vos recherches sur le site en question. Afin d'être plus explicite, rien de mieux qu'un exemple concret. PC INpact utilise son propre moteur de recherche. Cela concerne donc exclusivement PCI (et Prix du Net). Mais d'autres sites préfèrent passer par Google pour permettre à leurs visiteurs de rechercher des articles sur leur propre site. Cela permet de se décharger d'un service gourmand en bande passante, et d'obtenir des résultats parfois meilleurs qu'un service de recherche maison. Cependant, les seules options disponibles auparavant étaient une recherche unique (sur ledit site) ou une recherche globale (dans la totalité de la base de données de Google). Avec Custom Search Engine, une troisième option s'offre aux webmestres.

Grâce à Custom Search Engine, vous pourrez dorénavant, et surtout simplement, choisir plusieurs sites où rechercher simultanément, ce qui peut s'avérer très INtéressant pour les webmasters spécialisés dans un domaine bien précis. Cela permettra ainsi de ne pas tomber sur des magasins en ligne si vous tapez le nom d'un produit, et si vous intégrez uniquement PC INpact et ses confrères. Les exemples sont nombreux.

pieuvre googleMarissa Mayer, vice-présidente des produits de recherche et de l'expérience de l'utilisateur : « Nous voulons faciliter pour n'importe quelle personne le fait de créer un moteur de recherche sur ses sujets préférés, sans avoir besoin d'un Ph.D [NDLR : Philosophiæ Doctor ; un doctorat en somme]. Chacun - les entreprises, les organismes, les mères, les pères, les adolescents, et les professeurs - peut utiliser la puissance de la technologie Google afin de créer une recherche personnalisée qui reflète une connaissance et des intérêts spécifiques. »

Le but pour Google est donc de s'intégrer un peu plus - si c'est encore possible - dans le paysage de la toile, tout en proposant un service qui peut s'avérer INtéressant. Business oblige, Google n'oublie pas de rappeler que le CSE fonctionne avec Google AdSense, faisant ainsi miroiter quelques dollars (et prochainement euros) aux webmasters utilisant CSE.

Uniquement disponible en anglais pour le moment, des versions internationales de CSE devraient poindre leur nez d'ici ces prochaines semaines selon Google.